C'est à notre tour de prendre le flambeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Fin mai 2014, comme plusieurs d'entre vous, j'ai reçu ma ristourne annuelle de Desjardins, mais cette fois je ne l'ai pas perçu de la même façon.

Non pas parce que je la prends pour acquise ou qu'elle est si différente de celle de l'année précédente, mais parce qu'à l'assemblée générale annuelle où elle a été voté, j'ai dû faire appel à la majorité des gens présents, que je qualifierais pour la grande majorité, d'épargnants, afin qu'ils solidarisent avec la réalité des nouveaux coopérants, soit les jeunes familles, les emprunteurs. 

Cet appel a été entendu l'an dernier par les gens présents qui ont accepté de partager 50/50 la ristourne entre emprunteurs et épargnants. Je demeure tout de même en accord avec ceux qui m'ont interpellé par la suite en me demandant où sont ces jeunes qui permettront de poursuivre ce mouvement coopératif que j'avais défendu au micro.

C'est que, bien que pris dans les aléas de la routine quotidienne, trop de gens sous-estiment l'importance de l'implication citoyenne et de l'approche collective que met de l'avant la coopération dans une communauté, que ce soit pour la santé de notre filet social ou l'existence même du tissu social qui nous unit. C'est présentement la Semaine de l'action bénévole, c'est l'occasion de se rappeler tous ces services que l'on reçoit en raison de la présence de bénévoles et de dire merci. Je vous invite également à aller plus loin cette année et de vous fixer un objectif: «Moi, comment pourrais-je faire ma part en 2015»?

Du côté de Desjardins, par le maintien de son offre de points de service dans le plus grand nombre de localités, son approche innovante en entrepreneuriat, les valeurs qu'elle porte et ses 490 000 $ en subventions investis annuellement dans les communautés par la succursale de Granby-Haute-Yamaska, cela compile tant de raisons d'adhérer à son mouvement.

Mais pour que cet outil collectif de développement légué par nos ancêtres nous survive, démontrons à nos enfants que c'est un mode de vie que de s'impliquer pour le bien commun.

Au plaisir de vous retrouver à l'assemblée générale de la Caisse populaire de Granby Haute-Yamaska, au Palace, le 21 avril prochain.

 

Samuel Gosselin

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer