Chers Québécois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

De nos jours, est-ce toujours un honneur et une fierté d'être québécois?

Bien, j'en doute parfois, car certains de nos ministères, organismes ou sociétés me déçoivent.

Depuis quelques années, le ministère de l'Éducation du Québec va dans tous les sens, les ministres, les projets se succèdent, mais les bons résultats se font attendre. C'est toujours un éternel recommencement, quel que soit le parti au pouvoir. Au ministère de la Santé, M. Barrette gère son monde médical en le brusquant et en le menaçant. Sa nouvelle structure, il la veut et il l'impose, quel qu'en soit le prix.

Chez Hydro-Québec, les clients ont fait gonfler les coffres de quelques milliards, mais cette société a réussi à leur refiler une hausse de tarifs de 2,9% en précisant que l'installation et l'expérimentation des éoliennes «ça coûte cher». Pourtant, on n'en a pas besoin, car au Québec, l'électricité nous sort par les oreilles.

Et que penser de la Société des alcools? La qualité du produit laisse à désirer, mais on se fout de ce que l'on vend aux gens. Quel exemple pour une société d'État! Pour ce qui est de Loto-Québec, on offre une trentaine de différentes sortes de «gratteux» comme on les appelle, on en vend des millions, mais les gagnants de sommes importantes de cent dollars et plus sont peu nombreux.

Le dernier organisme et non le moindre qui me déçoit, c'est le CAA Québec. Cet organisme, créé pour défendre les droits des citoyens, oublie actuellement sa mission. En effet, l'une de ses représentantes m'a affirmé dernièrement qu'il était réaliste de payer l'essence 1,21$ à la pompe alors que le prix du baril était à moins de 50$ à la bourse. Son réalisme ne rejoint pas ma logique.

Toutes ces taxes ajoutées, équivalant à 50¢ le litre, quels coffres viennent-elles gonfler? Ceux des pétrolières et des gouvernements évidemment.

Pour conclure, notre gouvernement ne sait pas administrer, mais ce n'est pas grave; il crée une nouvelle taxe, le tour est joué, les Québécois sont là pour payer.

Voilà pourquoi, je suis si souvent déçu.

 

Paul R Archambault

Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer