Le développement économique, une affaire qui nous regarde tous

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

La Municipalité Régionale de Comté de la Haute-Yamaska vient d'abolir son CLD, (Centre Local de Développement). Cette nouvelle parue en bas de page dans le quotidien local la semaine dernière va entraîner des répercussions négatives pour notre développement dans un avenir assez rapproché.

J'ai été président de la Chambre de Commerce de Granby et Région de 2012 -2013, je suis chef-mentor adjoint et mentor avec la cellule mentorale de Granby et Région depuis 2006. Je fus chef-mentor de 2011 à 2013 et suis encore président régional du Mentorat de la Montérégie-Est pour le Réseau M de la Fondation de l'Entrepreneurship et membre du Conseil National de ce même réseau.

Si j'ai pris la peine de décliner ces différentes occupations bénévoles, ce n'est pas par vanité, mais plutôt pour expliquer comment au fil de ces années j'ai appris à connaître les rôles des différents acteurs économiques de notre magnifique région.

Au mentorat, nous côtoyons quotidiennement de nouveaux entrepreneurs, des hommes et des femmes qui ont le courage d'investir de leur temps, de leur savoir et aussi leurs économies pour créer une entreprise. Être entrepreneur: c'est croire en une idée, avoir de l'ambition, savoir oser, avoir de la ténacité et travailler sans compter pour réussir. Les entrepreneurs qui prospèrent travaillent des 50-60-70 heures/semaine sans se plaindre car ils ont le feu sacré. Ces gens représentent l'avenir de notre région et nous nous devons de continuer à les aider par tous les moyens possibles.

Notre MRC est collée sur la grande région économique de Montréal et à certains points de vue cette situation peut être bénéfique, mais elle peut aussi être désavantageuse.

 C'est pourquoi tous les acteurs économiques, tous les décideurs de notre région doivent travailler ensemble au développement de la MRC. Depuis les sept dernières années, je m'implique en mentorat auprès de différents entrepreneurs; j'en ai vu plusieurs démarrer très modestement parfois seuls ou avec un seul partenaire ou employé. Plusieurs de ces entreprises ont pris de l'expansion et aujourd'hui elles créent des emplois.

Si nous gardons les deux pieds sur terre, lorsqu'on parle d'entrepreneurs et de création d'emplois, nous parlons de «pain et de beurre» pour des familles entières. Des familles qui contribueront à l'économie locale en achetant et consommant chez nous. Ces entrepreneurs ne sont pas tous à Granby, ils sont aussi à Waterloo, Roxton Pound, St-Joachim, Shefford, Milton et Warden...

Le CLD est un incontournable de la vie économique de notre région. Bien que le gouvernement désire couper dans les subsides donnés à ces institutions pour les prochaines années, la majorité des CLD du Québec continuent à contribuer et à motiver l'entrepreneurship de leurs régions. En Haute-Yamaska, les dirigeants du CLD ont rationalisé au maximum une équipe hautement qualifiée pour donner un service encore plus professionnel adapté au besoin de la clientèle. À cet égard, les résultats des dernières années sont probants.

La décision de fermer notre CLD est lourde de conséquences, surtout quand on sait qu'il est parmi les plus performants. Difficile de comprendre que les MRC voisines conservent leur CLD alors qu'en Haute-Yamaska, malgré cette bonne performance, on décide de la faire disparaître.

Est-ce une décision politique ou économique? Est-ce vraiment une décision pour mieux servir les citoyens entrepreneurs? Est-ce une décision qui sert mieux notre population?

Messieurs les élus de la MRC haute Yamaska, est-ce qu'au lendemain du vote sur la décision de fermer le CLD vous pouvez regarder vos électeurs et leur expliquer avec fierté le pourquoi de votre choix? Je suis un éternel optimiste et pour moi, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir... Au-delà des structures, la mission économique doit être protégée et même renforcée.

Que nous proposez-vous, messieurs les élus?

De notre côté, n'ayez crainte, moi et mes collègues allons continuer à effectuer notre mentorat bénévolement pour la meilleure réussite possible de nos entrepreneurs.

 

Michel Rouillard

Mentor bénévole

Du Réseau M. de la Fondation de l'Entrepreneurship

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer