Hommage à Thelma Hinkhouse et à ses anges

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Voix de l'Est

Samedi le 7 mars 2015, à l'âge de 103 ans, une femme exceptionnelle nous a quittés pour toujours.

Native des États-Unis, Thelma Hinkhouse est arrivée à Granby en 1941, avec son conjoint qui venait démarrer l'usine Bow Plastiques, à l'invitation de monsieur Horace Boivin.

Bénéficiant d'une forte personnalité, Madame Hinkhouse a vite développé un vaste réseau d'amitiés avec qui elle aimait échanger sur l'actualité, la politique et l'économie.

Elle n'aura pas eu d'enfant elle-même. Toutefois elle s'est attachée profondément aux enfants de ses amies. D'ailleurs, ceux-ci ont entretenu des liens affectifs avec elle longtemps après le départ de leurs parents respectifs.

Lors de la célébration de son 100e anniversaire, madame Hinkhouse a reçu une multitude de témoignages d'affection et d'admiration. Pour remercier les invités, elle avait préparé de ses mains, pour chacun, de jolies décorations incrustées de pierres, perles et fleurs.

Toute sa vie, cette femme aura été très reconnaissante pour le moindre geste porté à son égard.

Madame Hinkhouse souhaitait ardemment vivre dans sa résidence jusqu'à la fin de ses jours. Aussi, c'est avec l'aide de plusieurs personnes que ce voeu a pu se concrétiser et plus particulièrement grâce à madame Johanne Coiteux.

Lorsque la doyenne a cessé de pouvoir se déplacer de façon autonome, Johanne a personnellement investi son temps et ses énergies pour assurer le maintien d'une excellente qualité de vie à cette dame. Pendant plusieurs années, Johanne s'est dévouée sans relâche pour combler les moindres besoins personnels et domestiques de sa protégée.

D'autre part, c'est le docteur Richard Gosselin qui a veillé sur la santé de cette dame pendant plus de 30 ans. Au moment de la retraite de ce dernier, la docteure Caroline Loignon a pris sa relève.

Depuis plusieurs années, la contribution formidable du CLSC au maintien à domicile de madame Hinkhouse aura été très précieuse et appréciée. La responsable Sophie Cabana aura pu fournir tous les services et le matériel nécessaire dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, au cours des derniers mois, une équipe de cinq préposées s'est relayée 24h/24 pour offrir avec chaleur humaine, tous les soins appropriés.

Une autre femme bien spéciale a accompagné les derniers jours de madame Hinkhouse. La docteure Christine Hill venait à son chevet quotidiennement, après sa longue journée de travail au CLSC de Farnham. Un soir, tard, elle s'est même déplacée en pyjama pour répondre aux besoins de sa patiente. En plus des soins médicaux prodigués à madame Hinkhouse, cette médecin a pris le temps de bien réconforter les proches.

Merci infiniment à Johanne Coiteux, à Sophie Cabana du CLSC et son équipe, aux docteurs Richard Gosselin, Caroline Loignon et Christine Hill pour votre immense générosité.

On se souviendra de madame Hinkhouse, déterminée, charmante, généreuse, intelligente, positive, drôle et élégante. Elle a mené sa vie à sa façon, et comme elle le voulait. Elle incarnait la joie de vivre. Son coeur est demeuré solide et son esprit vif jusqu'aux derniers jours.

Merci madame Hinkhouse pour votre présence dans nos vies.

 

Louise Larose, Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer