À nous de jouer!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Voix de l'Est

Le polystyrène fait partie de ma vie depuis ma tendre enfance. En effet, cette matière (généralement blanche et légère) servait autant à contenir ma précieuse poutine après un match de hockey novice qu'à protéger mes ô combien précieux jouets lors de leur manutention. Cela dit, même jeunot, une question me tracassait: pourquoi ne peut-on pas recycler le polystyrène?

J'ai eu vent, très récemment, d'une vraie réponse écolo-scientifique. Le polystyrène n'est pas recyclé, car, pour ce faire, une machine spécialisée transformant cette matière est requise. Or, le polystyrène est tellement volumineux et léger qu'il serait plus polluant de transporter cette matière vers les centres possédant cette machine que de jeter celle-ci. En bon Nord-Américain que je suis, je me suis donc satisfait de cette réponse et me suis assis sur le statu quo.

Or, après la lecture de l'article Tous les polystyrènes maintenant acceptés publié, le 10 mars dernier, par Isabel Authier de La Voix de l'Est, j'ai appris que l'administration de mon coin de pays avait pris les choses en main. En effet, il est maintenant possible, dans la Haute-Yamaska, grâce à une méthode chimique, de faire «fondre» le polystyrène (réduisant, ainsi, son volume de 96 %) et d'acheminer le résidu de cette opération vers une usine d'Anjou afin que celui-ci ait une deuxième vie.

Wow!

Je tiens à féliciter M. Pascal Russel et tout le conseil de la MRC de la Haute-Yamaska pour cette initiative. Cela dit, la boucle n'est pas bouclée... C'est à nous, citoyens, de nous mobiliser pour que cette innovation ne meure pas dans l'oeuf. En effet, nous ne pouvons pas disposer du polystyrène dans les conventionnels bacs bleus de recyclage. Il faut donc prendre un peu de temps pour aller porter le polystyrène utilisé dans les écocentres de Granby et Waterloo. Un gros sac de poubelles noir, entreposé dans la cave ou dans le garde-robe, est l'endroit parfait pour entasser vos résidus de polystyrène en attendant votre prochain petit détour vers ces deux écocentres pour, ainsi, participer activement à une planète plus verte. Croyez-moi, Mère Nature sera satisfaite du changement. 

À nous de jouer!

• Écocentre de Granby: 1080, rue André-Liné

• Écocentre de Waterloo: 6550, rue Foster

 

Marc-Antoine Bazinet

Waterloo

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer