Hommage à Armand Lemay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Nous regrettons tous le départ d'Armand Lemay. C'était un homme complètement voué au service des autres.

Il est un mot qu'il ne connaissait pas... c'est «non». Il était partout... partout où il pouvait donner un coup de main. Il était bon organisateur, infatigable, généreux, fraternel. Je l'entends me dire «Wow! wow! n'en mets pas trop...» Oui, Armand était modeste, tout en étant sensible aux nombreuses marques de reconnaissance dont il fut l'objet. Avec son épouse Marilyn, il avait trouvé dans le club Optimisme de Granby, l'organisme idéal pour venir en aide à ses concitoyens et particulièrement aux jeunes. N'était-il pas lui-même un modèle d'optimisme?

De plus, aimant beaucoup les fleurs, avec son épouse Marilyn, il s'était fait jardinier... un peu partout en ville et plus spécialement au club FADOQ de Granby et en bordure du boulevard Leclerc. Tous les deux, de longues heures à planter, sarcler et agrandir les platebandes du club. C'était l'image concrète du semeur de beauté et de bonté qu'il a toujours été.

Merci, Armand, d'avoir fleuri nos vies et d'avoir semé de l'espoir aux plus démunis de notre société. Nous exprimons nos condoléances à Marilyn et à sa famille.

 

Émile Roberge

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer