La pensée magique du NPD

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Le diable est aux vaches dans le parti fondé par Tommy Douglas. Qui plus est, Jack Layton dans le saint des saints doit être désespéré. Ses successeurs sont en train de dilapider son héritage. Ces mêmes successeurs n'ont aucun souvenir de la dérive de l'ADQ. Sous l'impulsion d'un chef, Mario Dumont ayant un charisme certain, l'Action Démocratique du Québec a fait naufrage en s'imaginant être une réponse aux aspirations des électeurs. D'un parti formant l'opposition officielle à l'Assemblée nationale, ce parti est disparu des écrans radars. N'eût été de François Legault, l'ADQ se retrouverait simplement dans les livres de sciences politiques. L'ADQ n'aura vécu que l'espace d'un instant. Pour les plus jeunes, souvenons-nous du Bloc québécois, et pour les plus vieux du Parti Créditiste de Réal Caouette. Même le comté de Shefford à Ottawa a eu son député créditiste en 1962 et 1963. Qui se souvient du crédit social aujourd'hui ?

Plus près de nous, les électeurs québécois ont fait vivre un moment de gloire au parti de Mario Dumont tout comme ils auront fait vivre une telle illusion au NPD en 2011 : l'instant d'une rose : cueillie le matin, fanée le soir. La vague orangée au Québec a été provoquée par un mouvement de sympathie envers Jack Layton lors de son passage à l'émission Tout le monde en parle, sans plus. Les 59 députés orangés du Québec ont été élus lors de la vague initiée par ce mouvement de sympathie, mouvement éphémère faut-il conclure aujourd'hui : le temps d'une rose, disais-je. Et un autre naufrage se dessine à l'horizon.

À l'aube d'une prochaine campagne électorale fédérale, s'imaginer que les Québécois feront perdurer cet emballement envers le NPD, c'est croire au Père Noël ou à la Fée des Étoiles. En étant très optimiste, le caucus des députés du NPD du Québec après octobre 2015 pourra se tenir dans une cabine téléphonique.

La bousculade aux différentes investitures du NPD démontre le peu de flair politique de ces individus. Il ne faut pas ambitionner sur la chance ou le hasard. Le bon vieux Jack est mort le 22 août 2011. Grâce à lui, vous aurez vécu une occasion unique de représenter vos concitoyens : honneur à vous.

Toute bonne chose ayant une fin, arrêtez de vivre une certaine pensée magique qui se définit selon les dictionnaires comme étant « une expression définissant une forme de pensée qui s'attribue la puissance de provoquer l'accomplissement de désirs, l'empêchement d'événements ou la résolution de problèmes sans intervention matérielle. Ce type de pensée se manifeste principalement au cours de l'enfance et est, à l'âge adulte, appréhendé par la médecine comme un symptôme d'immaturité ou de déséquilibre psychologique. La pensée magique est souvent associée au mysticisme et au courant du New Age ».

Maintenant, votre avenir est devant vous, passez au prochain appel et souvenez-vous de la définition du mot LOYAUTÉ.

Bernard Fournelle

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer