Liberté, fidélité, partage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Voilà la quintessence de qui nous sommes! L'essence de qui nous sommes ayant été associée récemment le 7 et 9 février dans le JDM et Le Devoir par François Legault (comme le font beaucoup de nos politiciens) à nos valeurs fondamentales et universelles sous-jacentes à notre Charte des droits et libertés de la Personne adoptée en 1975 par le gouvernement Bourassa, à l'instar de la plupart des sociétés occidentales à la suite de la proclamation par les Nations Unies en 1948 de la Déclaration des droits de l'homme.

On se rappelle que le 11 janvier dernier les Français se sont réunis, à la suite de la tuerie à Charlie hebdo, accompagnés de dignitaires de nombreux pays pour exprimer leur deuil mais aussi pour dénoncer cette attaque à la liberté d'expression, une valeur universelle. Ils n'ont pas manqué aussi de souligner que ce qui les rassemblait était les valeurs tripodes, plus intimes et identitaires qu'ils chérissent comme peuple depuis leur révolution de 1789: LIBERTÉ ,ÉGALITÉ, FRATERNITÉ.

Nous au Québec , avons 400 ans d'histoire et nous sommes la plus vieille société d'origine européenne dans les deux Amériques. Nous, également, avons fait une révolution, celle des années 60-70 que nous appelons tranquille. Mais nous n'avons pas profité de cette révolution pour nous définir officiellement en terme de valeurs. À mon avis, il est urgent de le faire alors que le Québec se diversifie de plus en plus. Aussi, comme simple citoyen, je veux apporter ma contribution en souhaitant faire naître un débat autour des trois valeurs, en titre, que j'appelle québécoises.  

Pour en expliquer l'à-propos de façon très simple ,je dirais que peu d'entre nous au Québec seraient contre, car elles sont au coeur, à chaque jour, de nos choix éthiques et politiques. Et de façon plus profonde et symbolique je dirais qu'elles s'inscrivent tout à fait dans une sorte de plan cartésien de notre identité collective. Sur la ligne verticale, nous aurions la FIDÉLITÉ, en référence à nos ascendants , à nos ancêtres, à nos racines, peu importe leur nature ou origine et à l'autorité aussi, etc . Sur la ligne horizontale, nous aurions le PARTAGE, en référence à l' humanité présente à améliorer, à notre devoir de solidarité, d'entraide, et d'esprit critique et démocratique. Et pourquoi ces deux valeurs, parce qu'elles ont des résonnances affectives et émotionnelles profondes qui rejoignent notre âme de peuple toujours en recherche d'équilibre entre la transcendance (axe vertical) et l'immanence (axe horizontal).

Enfin, et la plus importante, la LIBERTÉ. Qui dans le plan cartésien évoqué est le point qui se déplace de gauche à droite et de bas en haut selon les besoins du moment, personnels ou collectifs mais toujours à la recherche d'une plus grande auto-réalisation ou réalisation politique comme société, une société qui se veut radicalement pacifique prête à avancer avec respect et patience, s'il le faut, mais qui dit, actuellement, de plus en plus fort: Hâtons-nous lentement à nous rassembler pour éviter la stagnation voire le recul.

Note: l'approche ci-haut se veut d'abord philosophique, un débat permettrait de concrétiser chacune de ces valeurs, par exemple, de souligner une réalité profonde, le Partage d'une terre et de la langue française.  

- Denis Forcier, Shefford

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer