Fermeture des centres de jour

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Ainsi donc, après bientôt 4 mois de tergiversations, nos aînés en perte d'autonomie ont définitivement perdu l'accès à leurs sorties hebdomadaires, à leurs rares occasions de socialiser et, à ce qu'on appelle dans le milieu de la santé, leurs «activités de stimulation cognitive» (voir La voix des lecteurs - La Voix de l'Est du 26 septembre 2014). Les aidants naturels se retrouvent elles/eux aussi perdants. Fini le répit que leur procuraient les sorties de leur protégé (e).

La Voix de l'Est du 27 janvier nous informe que lors de sa séance extraordinaire du 21, le CSSS de la Pommeraie a décidé de maintenir sa décision unilatérale de fermer les centres de jour de Bedford, Cowansville, Farnham, Lac-Brome et Sutton. Cela, malgré une pétition de près de 1750 signataires, la contestation des professionnels concernés, les résolutions des conseils municipaux de Bedford, de Lac-Brome et de Sutton et la levée de boucliers de plusieurs citoyens. Notre quotidien nous apprend qu'on travaille toujours, après 4 mois d'inactivité, à offrir un nouveau menu de services à nos pères et mères en perte d'autonomie. Ce qu'on leur offre se résume à la visite à domicile d'un thérapeute, une heure par semaine. Il serait donc faux de croire que nos aînés jouiront d'un service aussi professionnel que celui qu'exige leur état de santé. Il est également faux de penser, comme l'affirme le président du conseil d'administration du CSSS, que les bénéficiaires hébergés en centres intermédiaires, résidences et autres centres d'accueil, recevront leurs services de stimulation là où ils résident. À ma connaissance, aucun de ces centres n'est équipé pour satisfaire à leurs besoins.

Devrais-je ajouter que la décision du CSSS a été prise en catimini, prenant au dépourvu les administrateurs des 5 villes concernées dont certaines, comme Lac-Brome, avaient fait de leur centre de jour le noyau de leur action communautaire? Et que penser du silence et de l'immobilisme du Comité des usagers au cours des derniers 4 mois?

Encore une fois, les plus vulnérables auront été sacrifiés à une vision étriquée de la machine économique.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

 

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer