Déclaration fondatrice de la nation du Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Monsieur le Premier ministre, Monsieur le chef de la première opposition, Monsieur le chef de la deuxième opposition, Madame la chef de la troisième opposition,

Note: Je propose que la déclaration suivante soit débattue rapidement à l'Assemblée nationale et adoptée, si possible, à l'unanimité. Notre trésor de valeurs communes auquel s'ajoute la richesse de nos valeurs fondamentales, en particulier l'égalité de l'homme et de la femme, la laïcité... et la neutralité de l'État, nous oblige, à titre de peuple, fondateur d'une rare humanité et tellement pleine d'humour, à défendre et à accroître, autant que nécessaire, les pouvoirs qui protègent et favorisent notre singularité au Canada et en Amérique du Nord, c'est-à-dire, ceux d'une nation souveraine.

Oui, parce que depuis plus de 400 ans, à force d'espérance et de persévérance, le Québec s'est imposé au monde, non seulement comme une terre de paix et d'accueil, mais aussi de créativité, de productivité et d'excellence. Par la présente déclaration, premiers, anciens (anglos et francos) et nouveaux habitants, nous nous unissons, aujourd'hui et pour demain, afin de développer et faire fructifier cet héritage. Dans nos coeurs et nos vies, c'est la terre d'ici et la langue française qui nous lient tous et toutes, et nous lieront toujours, nous... gens du pays, de façon distincte sur ce continent de verdure et de glace. Et par-dessus tout, nous l'affirmons haut et fort, c'est la Liberté qui nourrit nos actions, la Fidélité, nos souvenirs, et le Partage, notre avenir.

Note: Les motifs à l'appui de cette proposition sont les suivants:

1) Nos partis politiques ont un devoir moral d'identifier clairement et officiellement la nation «Québec», vieille de 400 ans, dans le but de mieux la protéger et surtout éviter qu'elle devienne, par les temps qui courent, une occasion d'affaires au détriment des affaires de tous et de toutes.

2) Il faut, selon moi, cesser de parler de la nation québécoise sans savoir, ni dire clairement de quoi et de qui on parle. Référer encore à une nation québécoise, culturelle et historique, mais aussi mythique à défaut de référent juridique, est aujourd'hui irresponsable de la part de nos politiciens.

3) S'en tenir à la définition canadienne de la nation québécoise, celle adoptée par Stephen Harper en 2006, dont la reconnaissance n'a de valeur que dans un Canada uni, est davantage qu'irresponsable, cela frôle même la lâcheté.

4) Notre premier ministre, Philippe Couillard souhaite réaffirmer le Pacte constitutionnel de 1867 et, à titre de peuple fondateur du Canada, signer au nom du Québec la Constitution canadienne de 1982, rapatriée sans son consentement. Les conditions réparatrices exigées par le Québec doivent être doubles:

a) inclure dans la Constitution canadienne la motion adoptée par le Parlement canadien, le 28 novembre 2006, qui reconnait que «les Québécois forment une nation au sein du Canada uni,» y incluant une référence à la DÉCLARATION FONDATRICE DE LA NATION DU QUÉBEC.

b) accorder au Québec, également dans la Constitution, tous les pouvoirs dans les domaines suivants: la langue, la culture, les communications et l'immigration. De cette façon, notre premier ministre aurait une occasion d'unir tous les partis et tous les Québécois, car je crois qu'ils appuieraient massivement une telle initiative, une telle entreprise de dignité nationale.

5) Le récent débat sur la Charte des valeurs a échoué et nous a divisés comme peuple. À tel point qu'on apprenait, jeudi le 20 novembre 2014, le report sine die, par les libéraux de leur Charte des valeurs, pourtant promise en campagne électorale pour cet automne. Je crois que l'adoption de cette déclaration fondatrice de la nation, en plus de nous réunir, constituerait un complément utile, une juste perspective dans laquelle pourrait s'inscrire la reprise et la conclusion de ce débat sur la laïcité.

Merci!

Denis Forcier Shefford

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer