Voyages  scolaires

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

J'ai lu avec intérêt l'article Sortie de fin d'année scolaire: Un voyage qui ne fait pas l'unanimité du 9 décembre.

Les arguments contre: le coût, l'âge des enfants, la distance, le bilinguisme insuffisant, les endroits disponibles à visiter de ce côté-ci de la frontière comme Ottawa, Montréal et Québec.

Les arguments pour: certains parents disent avoir déjà visité suffisamment nos villes citées ci-haut. Les profs trouveraient redondant de revisiter les mêmes villes. Pas de problème concernant le bilinguisme étant donné que les accompagnateurs le seraient. Il en serait de même pour la sécurité et l'encadrement.

Mes questions: comment justifier un tel choix parce que ce serait redondant de revisiter les mêmes endroits de ce côté-ci de la frontière? La sortie éducative est-elle pour les élèves ou pour les adultes (enseignants ou parents)?

Serions-nous incapables d'émerveiller nos élèves de cet âge à visiter notre propre région? Si tel était le cas, il y aurait de sérieuses questions à se poser. Autre question terre à terre: est-ce que les enseignants accompagnateurs défraient pour cette sortie ou si ce sont les parents des élèves qui le font pour eux? Les parents disant avoir suffisamment visité nos villes canadiennes, ont-ils vraiment visité les régions montérégienne et estrienne sous plusieurs angles? Peut-être qu'ils auraient d'agréables surprises si nous leur organisions un périple de trois jours bien étoffé à l'intérieur de 150 km. Avec seulement une fraction de la somme exigée pour le voyage de Boston, nous pourrions acquérir cartes topographiques, livres d'histoire et autres effets. Ne pas oublier que nous avons d'excellentes sociétés d'Histoire et historiens. Sans oublier que nos jeunes seraient plus tard d'excellents ambassadeurs pour notre région auprès des touristes qui viendront nous visiter.

Quitte à passer pour un trouble-fête, je trouve qu'il y a matière à réflexion. Même si nous n'étions pas à parler de mesures d'austérité et de rigueur, je trouve que pour des jeunes de cet âge, c'est une dépense tout à fait inappropriée.

Amicalement,

 

Roger Arbour,

enseignant retraité, Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer