Derby de démolition de M. Barrette:le Parti québécois de Granby prend position

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

M.Barrette annonce haut et fort que dans son prochain derby, il démolira tous les modèles qui tiennent la route de la santé et des services sociaux: les agences et les CSSS.Il prendra alors le contrôle du réseau au volant de nouveaux véhicules baptisés les CISSS. Il sera alors le roi du derby de démolition.

Lors du Conseil national des présidentes et des présidents du Parti Québécois du 4 octobre dernier, notre exécutif a proposé et finalement fait adopter la motion suivante: «Que le Parti québécois prenne tous les moyens nécessaires, incluant un appel à la mobilisation générale pour que le projet de loi 10 n'entre pas en vigueur, car cette loi met en péril les services de soins de santé de proximité tout en donnant au ministre de la Santé des pouvoirs indus sur les administrateurs, les gestionnaires et le système en général.»

Aux dernières élections, le Parti québécois prônait que la structure des agences était la seule qui devait être étudiée pour en diminuer le nombre. Nous croyons qu'à plusieurs endroits les CSSS fonctionnent bien. Pourquoi imposer un modèle unique à la grandeur du Québec?

À Granby, le CSSSHY est à l'écoute de sa population et ses bonnes performances sont reconnues:

• Bon résultat auprès de l'Agrément: le processus d'évaluation continue exigé pour tous les CSSS

• Bonne santé financière basée sur des principes de gestion serrée tout au long de l'année dans tous les départements et tous les programmes

• Bon résultat au palmarès des urgences

Évidemment, il reste beaucoup à faire, mais nous devons garder le pouvoir de prendre des décisions dans des instances locales. En 2004, lors des fusions CLSC,CHSLD et hôpitaux, le plan en Montérégie prévoyait un seul CSSS pour les territoires Haute-Yamaska etLa Pommeraie.

Les administrateurs des deux Conseils d'administration ont uni leurs voix pour obtenir deux CSSS en assurant qu'ils travailleraient en entente de services dans tous les cas nécessaires. Ce qui fut fait. En 2014, il faut à nouveau défendre l'idée d'avoir un CSSS sur le territoire de notre MRC.

Le Parti québécois de Granby est convaincu que la population de Granby sera mieux servie avec une instance établie ici plutôt qu'à Longueuil. Ainsi, nous appuierons les associations et groupes qui se mobiliseront contre la loi 10.

Jean Cadieux, vice-président

Au nom de l'exécutif du Parti québécois de Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer