Une grand-maman

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Ils ne sont plus des adolescents. Le temps me révèle sans me préparer à cette idée que mes dix petits-enfants sont devenus de jeunes adultes.

Qu'ils s'éloignent peu à peu de moi et ceci me fait un petit pincement au coeur.

J'aurais voulu tous les garder petits, mais la vie doit continuer et il faut que je m'adapte.

Ils sont tous si occupés par leurs études, leurs emplois, leurs parents, leurs amis, leurs ordinateurs, leurs téléphones-savants, leurs tablettes et leurs activités qu'il reste très peu de temps pour visiter grand-maman.

Je me rends compte qu'il faut que je me dégage d'eux, car voyez-vous, mes petits-enfants comme leurs parents avant eux, ne m'appartiennent pas.

Cette année, c'est au tour de ma petite dernière de faire son entrée à l'université. Ce n'est pas possible, plus d'ado!

J'ai toujours voulu les imprégner de mes valeurs et de ma culture, mais ils ont leur vie et leur milieu social à vivre. Cela fait éclore leur personnalité, en atteignant leur plein développement physique et intellectuel.

Tous les moments que je passe avec eux me comblent de joie, ce sont des moments inoubliables. Je demande à Dieu de les protéger.

Sur ce, je termine en empruntant une citation d'Alice Bes (Jeanne Grisé Allard) qu'elle a écrite à l'âge de 94 ans dans Sublime, ceci: «Si la jeunesse et un bienfait, la vieillesse est un bonheur».

Je vous aime tous.

Grand-maman, Cécile Choinière

Saint-Césaire

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer