Hommage à Stéphane Fredette et à son équipe

Partager

Sur le même thème

La Voix de l'Est

C'est Georgette, la soeur de mon père, qui m'a proposé en 1996 de s'entraîner avec moi au Palestrie Gym Valcourt, qui était situé là où est La Paperasse actuellement. Je dois dire que j'ai été stressé à mes débuts au gym, mais l'entraîneur qui m'a encouragé à persévérer, c'est le propriétaire du gym Stéphane Fredette.

De 1996 à 1997, Georgette et moi allions toujours nous entraîner le soir à 18 h après mes journées à l'école. Nous allions nous entraîner et Stéphane nous a suivis, Georgette et moi, mais, en 1999, je me suis retrouvé seul pour aller au gym.

Il est bon de mentionner ici que Stéphane m'a toujours suivi même quand je m'entraînais seul. Les cinq exercices que j'aimais faire le plus étaient, bien sûr, les haltères, le leg press, les squats avec la barre de 45 livres et le bench avec la barre de 45 livres. Ce que j'aimais, c'est que Stéphane était toujours là pour moi depuis mes débuts et il me surveillait au squat et au bench. Je me tenais en forme grâce à mes entraînements au gym.

Mais, au mois d'octobre 2012, j'ai appris que le gym fermait définitivement. Disons que j'ai pleuré, parce que je vais m'ennuyer de l'activité que j'ai commencée avec Georgette et ensuite seul. Ça aurait fait 2 ans aux Fêtes que mon frère Olivier et moi nous entraînions au gym. Merci Olivier d'avoir accepté de venir t'entraîner depuis 2 ans avec moi.

Stéphane, j'ai été content de t'avoir connu depuis mes débuts. Merci d'avoir toujours été là pour moi, et merci de m'avoir toujours encouragé à continuer, même si j'avais le goût de lâcher. Je vais me souvenir de toi comme entraîneur. Merci encore à toi et à ton équipe.

Francois L. Racicot

Valcourt

Message des parents

Ce texte a été écrit par mon fils au lendemain de l'annonce de la fermeture du gym.

Il était tellement bouleversé et peiné qu'il a même manqué une journée d'école pour faire «son deuil», comme il a dit. François est handicapé et il a toujours été bien accueilli à la Palestrie Gym Valcourt. Stéphane a toujours été très attentif à son égard. Pour François, c'était très important de s'entraîner.

Il a acquis beaucoup de stabilité au niveau de son équilibre physique et au plan personnel également, car les gens l'acceptaient très bien. Avoir une appartenance à un groupe, c'était très important pour lui.

Pour nous, ses parents, faire confiance à l'équipe de la Palestrie Gym Valcourt et laisser François seul ou avec son frère Olivier, c'était très rassurant et nous étions heureux qu'il puisse s'épanouir tout en se mettant en forme.

Précisément en ce temps de l'année où bon nombre d'entre nous décident de se remettre en forme et d'être en santé, il est dommage de perdre une telle richesse au sein de notre communauté.

Sylvie Laflamme et Jacques Racicot

Valcourt

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer