Palace: changez le système avant le tapis

Partager

La Voix de l'Est

Ce matin en regardant La Voix de l'Est, j'apprends que notre théâtre Palace serait bientôt désuet.

«Des experts en scénographie ont préparé une étude sur les besoins de notre salle, nous explique Jocelyn Lemoine et il semble qu'il serait vraiment temps de se mettre au goût du jour».

Je suis allé au Palace dernièrement et je dois admettre que la salle aurait besoin d'un sérieux rafraîchissement. Les tapis sont tachés et usés, les sièges ont vu beaucoup de derrières et en ont conservé les formes et le foyer n'est vraiment plus aussi chaleureux et accueillant qu'il l'était au moment de sa conception.

Toutefois, lorsqu'on nous dit que les gens vont voir des spectacles à l'extérieur de la ville à cause de cela, j'avoue que je suis un peu surpris. Moi-même, je vais parfois voir des spectacles à l'extérieur de Granby et la raison n'a rien à voir avec la supposée décrépitude de notre salle. La vraie raison est qu'il est à peu près impossible d'avoir des bons billets lorsqu'un spectacle est le moindrement populaire.

Je me souviens m'être présenté un samedi matin une heure avant l'ouverture des guichets pour avoir des billets pour un spectacle de Louis-Josée Houde. Lorsque les portes se sont ouvertes, les responsables m'ont donné le numéro quatorze, j'étais donc la quatorzième personne à vouloir des billets, je me suis dit:» Bravo je vais avoir des bons billets».

Quand mon tour est arrivé, je demande à la personne responsable les meilleurs billets pour le spectacle de LJH, elle me répond qu'il ne reste que quelques places à l'arrière du balcon... Mais où sont tous les autres billets, lui demandai-je. Elle me répond: «Ce sont les abonnements».

Finalement, j'ai vu ce spectacle dans une autre salle à l'extérieur de Granby et j'y avais de très bons billets.

Il est là le problème. Cela fait plusieurs fois que j'essaie d'avoir des billets pour des spectacles au Palace et il ne reste toujours que les places au fond de la salle ou au balcon, alors je vais ailleurs où il y a toujours de très bonnes places disponibles même si je ne suis pas abonné.

Je comprends qu'avec ce système le théâtre est toujours plein et cela est bon pour la rentabilité. Cependant, plusieurs personnes n'essaient même plus d'avoir des billets ici dans notre ville. Il est plus facile d'avoir des bons billets au Théâtre St-Denis ou à la Place des Arts à Montréal qu'au théâtre Palace de Granby et je ne crois vraiment pas que le fait de changer les tapis changera cela.

Les règles définissant l'attribution des billets mériteraient une sérieuse réflexion. Il semble que les gens qui ont des abonnements profitent d'une prévente leur permettant d'acheter un nombre illimité de billets. Est-ce normal? Je comprends que les abonnés profitent de certains avantages mais, par exemple, ne pourrait-on pas limiter le nombre de billets aux nombres de sièges de leur abonnement. En d'autres mots, quelqu'un qui a un abonnement de 4 sièges pourrait acheter ceux-ci et 4 sièges supplémentaires.

De plus, ne pourrait-on pas conserver certaines rangées de «bons» sièges pour le public en général?

Ce ne sont que des suggestions, mais je crois qu'il pourrait y avoir moyen d'améliorer ce point et de permettre à tout le monde de pouvoir profiter de cette belle salle même si elle a besoin d'un peu de rafraîchissement.

Denis Dupaul

Granby

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer