Des impacts concrets

Pascal Fleury a accepté le rôle de porte-parole... (photo Janick Marois)

Agrandir

Pascal Fleury a accepté le rôle de porte-parole du dixième Relais pour la vie de Granby. Il est allé chercher de l'aide de son ami Olivier Chagnon, qui l'aidera à faire rayonner l'activité de financement.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le Relais pour la vie de Granby célébrera le 9 juin prochain son dixième anniversaire. Une fois de plus, l'événement entend atteindre ses objectifs. La barre du 100 000 $ en dons est fixée. On espère également recevoir 40 équipes.

Nouvellement sur le territoire de l'Estrie, le Relais pour la vie de Granby se déroulera en marge de sept autres marches nocturnes dans la région organisées au profit de la Société canadienne du cancer (SCC).

Cette activité de financement fait ses preuves année après année et soutient réellement les personnes atteintes du cancer, explique Josée Loignon, directrice du bureau régional de l'Estrie.

« Une nuit peut faire la différence, dit-elle. La SCC est l'organisme qui en fait le plus sur le plan de la prévention. Il a fait des revendications auprès du gouvernement sur les lois qui protègent la santé. Le financement pour la recherche est le plus important et concerne tous les types de cancers. Le taux de survie a augmenté grâce à nous. »

Mme Loignon ajoute que l'aide offerte aux personnes touchées par le cancer est vaste.

Comme on lui pose souvent la question, la dame a parlé de l'impact dans la région, là où sont amassés plusieurs milliers de dollars chaque année.

En 2015-2016, la région de Richelieu-Yamaska, dans laquelle se trouvait alors Granby, a amassé 1 481 209 $ avec les Relais pour la vie et d'autres activités de financement. Là-dessus, 1 052 005 $ ont été investis sur le territoire en soutien et en prévention.

Plus de 3500 personnes reçoivent un diagnostic de cancer chaque année dans Richelieu-Yamaska. En 2015, 61 % de ces 3500 personnes ont fait appel à la SCC pour obtenir des services de soutien.

Nuit magique

Pour ce dixième anniversaire, l'organisation du Relais pour la vie de Granby a fait appel à deux porte-paroles qui auront pour rôle de faire rayonner l'activité.

Pascal Fleury a rapidement accepté l'invitation après avoir animé l'événement en 2016. Avec Olivier Chagnon, il relèvera le défi. Ensemble, ils parleront du Relais pour la vie et de sa mission. « On a un bon réseau », assure Olivier Chagnon, un jeune animateur, chanteur, producteur et propriétaire d'une école de musique qui porte son nom.

Après en avoir brièvement discuté, le duo désire faire des capsules vidéo qu'il diffusera sur Facebook. Pascal Fleury, chanteur, comédien et animateur de l'émission 28 minutes sur MAtv, se présentera à des soirées pour parler du cancer et de la marche.

Touchés de près ou de loin

Les deux porte-paroles sont sensibles à la cause.

Olivier Chagnon a la chance de ne pas avoir perdu de personnes chères à son coeur, mais quand il y pense, il réalise avoir été touché par le cancer.

Par exemple, il n'a jamais connu l'une de ses grands-mères, emportée par le cancer avant sa naissance. « On m'a dit que je suis pareil comme elle, raconte-t-il. Elle m'habite et je lui demande souvent conseil, même si je ne l'ai jamais connue. »

Il a aussi été touché par la victoire de Jean-Gilles Gadoury, un de ses élèves, qu'il a accepté d'accompagner lors de son retour à l'hôpital pour son deuxième combat contre la leucémie. « Quand il m'a appelé pour me dire que le cancer était revenu, il pleurait à chaudes larmes et je me suis demandé si je pouvais pleurer moi aussi ou s'il fallait que je reste fort pour lui. J'ai décidé de rester fort, mais dès qu'on a raccroché, je me suis laissé aller. Quand les médecins l'ont vu revenir à l'hôpital, j'ai vu leur regard dire 'Il faut recommencer...' Il a combattu et le cancer est parti à 100 %. »

Quant à Pascal Fleury, il a connu beaucoup de gens touchés par le cancer. « Je traine cette cause depuis longtemps », dit-il.

En plus d'avoir été actionnaire 17 ans d'une entreprise qui faisait, notamment, des prothèses capillaires pour les personnes atteintes du cancer, il s'est impliqué pour différents organismes au fil du temps.

Le rendez-vous du Relais pour la vie est donc fixé au 9 juin au parc Daniel-Johnson. La marche débutera sur le coup de 19 h et se terminera à 7 h le 10 juin. Sachez qu'il existe un volet course à pied au relais. La nuit promet plusieurs émotions, passant de la célébration de la vie au recueillement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer