À propos de la piste de la rue St-Francois

J'utilise le trottoir piétonnier de la rue St-François... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

J'utilise le trottoir piétonnier de la rue St-François depuis qu'ils ont marqué avec des pictogrammes. Ils sont très espacés l'un de l'autre, ce qui fait que, disons qu'un cycliste y accède, il ne se rendra compte que quelques rues plus loin que ce corridor est piétonnier, et non pas réservé aux cyclistes.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Étant résidant de ce secteur, j'ai été, comme plusieurs, surpris de voir ces nouvelles installations apparaître il y a quelques jours. Je marche régulièrement dans cette artère et la confusion s'est installée. Votre article arrive à point.

Trop similaire à ce qui a été installé sur Simonds effectivement. Celui-là est réservé aux vélos, mais ici, ça sert au contraire!!!  Allez donc comprendre?

Je l'utilise depuis qu'ils ont marqué avec des pictogrammes. Ils sont très espacés l'un de l'autre, ce qui fait que, disons qu'un cycliste y accède, il ne se rendra compte que quelques rues plus loin que ce corridor est piétonnier, et non pas réservé aux cyclistes. On parle d'économie, mais au moins quelques litres de peinture supplémentaires seraient de mise...

Ensuite, ayant vécu l'expérience, si un vélo l'utilise et s'en vient vers moi, alors, c'est la loi du plus fort, à tout le moins celui qui a le plus de sens de «civisme», soit qu'au moins on partage la route... J'ai dû me ranger hors du corridor afin de laisser passer un cycliste. Bon, j'espère que l'information communiquée par votre article sera comprise.

Également, les billards sont très près des intersections de rues transversales. Lorsqu'on désire tourner à droite sur Saint-François, il faut être très vigilant, car si une auto circule en sens inverse, y'a plus tellement de place. Une trentaine de centimètres supplémentaires auraient été requis, selon moi.

En résumé, je me sentais plus en sécurité avant, car les vélos qui circulaient le faisaient en respectant l'espace commun.

Comme solution, c'est pas vraiment pertinent. Faudra retourner aux planches à dessin...

Les sommes dépensées (nos taxes) auraient pu être investies à de meilleurs projets, croyez-moi. Merci.

Normand Roy

Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer