Chaleur, pluie et chocolat ne font bas bon ménage

Constat: après un excellent premier week-end qui me laissait espérer de grandes... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Constat: après un excellent premier week-end qui me laissait espérer de grandes attentes pour le second, la chaleur intense aura freiné mes ambitions: 37 degrés Celsius, de quoi faire fondre le chocolat et l'assistance de ce samedi. Météo caniculaire et chocolat ne vont pas très bien ensemble.

Dernière journée aujourd'hui de la fête, départ canon, mais très tôt... il a plu, pourtant j'avais croisé les doigts, mis un chapelet sur la corde à linge, lu tous les livres sur la pensée positive, mis mes lunettes roses. Je me suis questionné. «If you build it, they will come», comme disait Kevin Costner dans le film Le champ des rêves. Ne dit-on pas que l'avenir sourit aux gens qui se lèvent tôt? Ce dimanche matin, le chant des oiseaux m'a réveillé à 4 h 30.

Je tiens à remercier ma formidable équipe de bénévoles de la Fête du chocolat. Certains de ces bénévoles en sont à leurs toutes premières expériences de travail. Les employés de la Ville de Bromont qui aiment passionnément la fête, les commerçants qui m'ont soutenu, ce fut tout de même une belle édition, merci.

Michel Bilodeau, directeur général de la Fête du chocolat

Bromont

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer