Bières et huîtres, vous en redemanderez!

On les apprécie crues, assaisonnées avec une petite mignonnette ou cuites en y... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philippe Wouters
Groupe Capitales Médias

On les apprécie crues, assaisonnées avec une petite mignonnette ou cuites en y ajoutant de la crème, du fromage et des épinards. Elles sont salées, souvent iodées. On y retrouve des notes de beurre et une finale parfois sucrée. Elles ont beaucoup à offrir. Oui, j'aime les huitres.

Septembre 2013, quelques huitres trônent sur mon comptoir de cuisine pour un apéritif improvisé entre amis. Comme à l'habitude, je les ouvre et les laisse dégorger tranquillement sur un lit de glace. Aucun assaisonnement, j'ai pour principe de les manger « nature », le terroir de chacune est le meilleur des assaisonnements. Comparez des Blue Point, Beausoleil ou Caraquet entre-elles, vous comprendrez.

La journée est chaude, occasion idéale pour aller se déboucher une bière rafraichissante. À la cave, je tombe sur une Cerisette du Bretteux des Brasseurs du Monde. Je me souviens encore de cette impression de fraîcheur et d'acidité mordante, accompagnée d'un fruit en pleine forme et bien mûre qui prolonge l'expérience. Me voilà en train de boire une bière surette et fruitée en ouvrant des huitres. Vous me voyez venir...

La première huitre que j'ai consommée avec une bière fruitée acidulée fut une révélation. Non seulement l'accord fonctionne, mais il offre une autre dimension dans un accord peu probable. L'huitre, sur ses notes iodées et salées, propulse la fraîcheur du fruit bien plus loin que ce que la bière est capable de faire seule. Quant à la bière, elle permet d'aller chercher des notes sucrées en fin de bouchée. Ce n'est plus un accord, mais une fusion. Ça marche !

Me voilà en train d'expliquer mon expérience sur Facebook et inviter mes amis amateurs de bières à faire la même chose. La suggestion est prise au sérieux. Je suis invité à participer à une séance de dégustation, en Belgique, avec le sommelier bière de la brasserie Liefmans. Liefmans brasse, depuis des siècles, des bières fruitées et/ou acidulées, souvent considérées comme la référence dans le genre. L'activité sera sympathique, agréable, gourmande, mais surtout une réussite. L'idée était lancée. 

Derrière cet accord spontané, cette rencontre sympathique et les très nombreuses variétés d'huitres se cache une expérience à essayer. Un accord qui permet à la bière de vous offrir le meilleur d'elle-même dans un contexte plus gastronomique qu'à l'habitude. Servez des bières fruitées acidulées, voire très acidulées. Demandez conseil à votre détaillant favori, ce type de bières est saisonnier et l'offre est différente selon les régions. 

Et quitte à surprendre vos invités, servez la bière dans une coupe à champagne. La coupe est parfaite pour titiller les bulles de la bière, rendant l'expérience encore plus effervescente et originale. Vous m'en reparlerez.

SUGGESTIONS DE LA SEMAINE

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE - Montreal ---... (La Presse) - image 3.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE - Montreal --- Microbrasserie Charlevoix, Sour French Kiss --- -24 MAI 2017 -PAU #

La Presse

Sour French Kiss

Microbrasserie Charlevoix

Baie-Saint-Paul

Présentation

Une bière sure à la canneberge et au cassis. L'acidité perçue dans la bière provient principalement des fruits utilisés.

Description

Une belle couleur rouge vif se place dans ma coupe. C'est agréable, on dirait un kir. Je ne serais pas étonné que vous en surpreniez plus d'un. Au nez, les fruits s'expriment bien, offrant une belle fraîcheur aromatique. En bouche, la bière est acidulée et faiblement sucrée. La finale est longue et le fruit revient en force pour terminer sa route entre deux gorgées. 

Accord gastronomique

Huitres moins iodées, plus charnues.

Appréciation

Appréciée par les amateurs avertis, cette Sour French Kiss s'est très vite placée en tête du palmarès des bières acidulées. Plusieurs détaillants m'ont informé qu'il leur en restait. Le prétexte pour vous en parler.

Pale Ale Lime et Framboise

La Barberie

Québec

Présentation

À l'époque de sa sortie, il y a plus de 10 ans, plusieurs trouvaient ridicule de mélanger de la bière artisanale avec des fruits. Les temps changent.

Description

Au nez, les fruits se marient bien. Offrant quelques arômes sucrés, entremêlés d'une belle acidité rafraichissante. En bouche, l'acidité se manifeste bien, l'équilibre permet d'offrir une gorgée agréable, fraîche, mais pas trop acidulée. La framboise offre une timide présence en rétro-olfaction, c'est très agréable.

Accord gastronomique

Huitres plus iodées, moins charnues.

Appréciation

Une valeur sure. L'ajout de lime et la fraîcheur de la framboise en font une bière très intéressante à boire avec des huitres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer