Douleurs au mollet et tendinopathie d'Achille

cut mike morin...

Agrandir

cut mike morin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Lalonde
La Voix de l'Est

Le tendon d'Achille est ce gros tendon qui se situe tout juste derrière la cheville comme un gros cordon tendu. En fait, il est le prolongement, l'attache finale de quelques muscles qui forment le mollet. Des muscles se rejoignent pour s'attacher à la partie postérieure de l'os calcanéum, qui est l'os du talon. 

Les muscles du mollet travaillent très fort lorsqu'on se propulse vers l'avant en marchant et encore plus si on va vite ou si on pratique la course à pied. Indirectement, le tendon d'Achille est donc sollicité. 

Ainsi, si on fait une demande mécanique plus grande aux jambes comme augmenter la durée de marche, marcher en terrain accidenté ou encore en débutant un sport causant des impacts, des douleurs peuvent s'installer progressivement aux muscles du mollet ou au tendon d'Achille.

Les gens qui consultent en physiothérapie pour ce genre de problématique sont souvent des joueurs de soccer, des joggeurs, des joueurs de golf ou des randonneurs. La femme qui change souvent de souliers en passant d'une chaussure à talon haut à la marche pieds nus est également plus à risque de développer des douleurs. 

Les douleurs au mollet peuvent venir de tensions musculaires, de surcharges mécaniques avec un manque de temps de récupération ou d'un manque de souplesse de ces mêmes muscles. Dans de rares cas, il pourrait y avoir des microdéchirures aux fibres musculaires. Des douleurs au tendon d'Achille vont être plus d'origine dégénérative ou encore reliées secondairement à des tensions ou spasmes des muscles du mollet. La tendinopathie du tendon d'Achille ne présente pas toujours de l'inflammation, mais serait plus une dégénérescence des microfibres qui amène de la douleur à long terme.

D'autres symptômes peuvent vous aider à comprendre votre problème. Les personnes atteintes de tendinopathies d'Achille ont souvent des douleurs le matin, aux premiers pas, à la marche après une période prolongée assise ou encore lors d'un effort prolongé. 

Quoi faire lorsqu'on a des douleurs au mollet? 

Premièrement, il faut s'assurer qu'il n'y a pas des problématiques d'origine circulatoire, telles que la thrombophlébite ou l'insuffisance veineuse. Si les douleurs sont au mollet, différents exercices d'assouplissement peuvent être bénéfiques. Il est, bien sûr, important de vérifier depuis combien de temps la douleur au mollet persiste, ce qui vous orientera sur l'utilisation de la glace ou la chaleur. Habituellement, si vous avez des douleurs depuis moins de 72 heures, la glace pourrait être indiquée par période de 12 à 15 minutes. Si vous souffrez depuis plus de 72 heures, la chaleur, par période d'environ 15 à 20 minutes, sera un meilleur choix. Toutefois, étant donné qu'il existe certaines contre-indications à l'utilisation de la glace ou la chaleur, consultez votre professionnel de la santé avant de les appliquer.

Pour les douleurs au tendon d'Achille, les recommandations par rapport à l'utilisation de la glace ou de la chaleur sont aussi indiquées. Il faut aussi cibler les causes mécaniques de ces douleurs et en faire l'ajustement. Il est certain qu'il est idéal de consulter un professionnel de la santé qui saura vous évaluer et faire les recommandations d'exercices nécessaires. Des techniques manuelles de relâchement musculaire sont recommandées. Lorsque votre condition s'améliore, des exercices de renforcement excentriques seront de mise. 

D'autres raisons expliquent des douleurs dans la région du tendon d'Achille comme des atteintes à de petits nerfs qui passent dans la région de la cheville. Une évaluation de votre problématique est le meilleur choix avant de tenter quoi que ce soit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer