Problème de nerf sciatique

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout le monde a déjà entendu la phrase suivante : «Mon sciatique me fait mal!»

La personne se plaint ainsi d'une douleur dans la fesse qui descend derrière la jambe, parfois jusqu'au bord latéral du mollet, voire jusqu'au pied. La situation ne se présente pas tous les jours, mais peut parfois être constante et à intensité variable.

La description du problème est parfois difficile à exprimer: ça ne fait pas mal, c'est un inconfort, une brulûre, ça chauffe en profondeur, ect. Parfois les gens vont se plaindre de fourmis dans la jambe ou d'engourdissements... Mais quelles sont les origines de ce problème?

La douleur peut être une irradiation d'une racine nerveuse venant de la colonne vertébrale dûe à une hernie discale ou à un autre problème tel l'arthrose là où sort le nerf.  Il y aura donc une compression du nerf et une irradiation de la douleur qui peut descendre vers la fesse et, en général, en postérieur de la jambe. On parlera de douleur sur le trajet du nerf sciatique avec une origine lombaire.

Une autre raison existe: le syndrome du piriforme. Le piriforme est un muscle dans la fesse sous lequel se faufile le nerf sciatique ou, dans certains cas, passe au travers du muscle. Dans la situation où les muscles de la fesse, soit les muscles grand fessier, piriforme, et les rotateurs, sont trop courts ou trop forts, il peut se produire une compression du nerf sciatique directement dans la fesse.

Lorsqu'un nerf est compressé, il le traduit par un inconfort ou de la douleur parfois profonde et sourde qui descend comme une ligne le long de la jambe.

Les gens les plus à risque de développer un syndrome du piriforme sont des personnes qui passeront beaucoup de temps en position assise au bureau, les gens qui voyagent beaucoup ou les travailleurs en véhicule. Les sportifs qui pratiquent une activité impliquant une grande demande des muscles fessiers sont aussi à risque comme les cyclistes, les skieurs, les coureurs, les patineurs, voire les joueurs de golf.

D'autres causes existent comme une chute sur la fesse en jouant au soccer ou dans l'escalier. Une faiblesse du muscle grand fessier peut aussi amener une surcharge au muscle piriforme. Une mauvaise posture globale de la jambe comme d'avoir les pieds plats ou les genoux trop tournés vers l'intérieur peuvent surcharger les muscles fessiers et donner, au final, des douleurs de nerf sciatique.

Faire des exercices d'assouplissement pour les muscles fessiers est donc recommandé. Une correction posturale par des exercices de renforcement de certains groupes musculaires du membre inférieur est aussi une avenue. Si vous avez un poste de travail assis, vous pourriez vous lever toutes les heures et faire une petite marche pour vous dégourdir les jambes. Sinon, vous pouvez juste faire des contractions musculaires des fessiers à quelques reprises. Cela augmentera la circulation sanguine dans la région du muscle piriforme et, dans certains cas, soulagera l'inconfort dans votre jambe.

Pris en charge, le syndrome du piriforme est habituellement réversible.

 

Alors, levez-vous et bougez!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer