Jardiner sans se blesser et avec plaisir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Lalonde
La Voix de l'Est

C'est la grande période du rempotage et des semences. Si vous aimez les légumes et les fleurs, vous avez probablement commencé à bêcher votre jardin. Afin de prévenir blessures et courbatures, voici quelques conseils judicieux.

Faire un petit échauffement est recommandé avant d'entreprendre une activité intensive. Vous pouvez marcher quelques minutes autour de votre terrain afin d'augmenter votre rythme cardiaque, ce qui favorise un meilleur apport sanguin dans vos muscles et ligaments. Faites une planification par étapes de votre jardinage. Si vous avez à bêcher, semer, transplanter des pots ou racler, vous pouvez séparer par étapes de 10 à 15 minutes vos tâches et varier vos activités. En décortiquant le travail, vous changez la demande faite aux muscles et diminuez ainsi le risque de développer des douleurs. Il est aussi important de prendre des pauses dans une journée de travaux. Prendre le temps de boire toutes les heures peut être une bonne façon de s'arrêter. Vous éviterez ainsi la déshydratation et les maux de tête.

Pensez à plier vos genoux si vous pelletez de la terre ou du paillis. Aussi, lorsque vous avez à soulever une brouette, prenez le temps de garder le dos droit. Pliez vos genoux, contractez vos muscles abdominaux et soulevez ensuite votre brouette. Je sais que cela semble complexe de toujours penser aux gestes à faire avant de s'exécuter, mais cela vous sauvera du temps et de l'argent! Gardez les muscles abdominaux bien contractés tout le long du transport et pliez les genoux pour déposer votre brouette.

Attention aux périodes accroupies. Si vous désherbez votre jardin ou vos platebandes «à quatre pattes», gardez votre dos le plus droit possible et, encore une fois, les abdominaux contractés. Faites de petites périodes à quatre pattes. Ensuite, changez de position. Travaillez, par exemple, en position assise sur un petit banc, ce qui favorisera l'utilisation d'autres muscles du tronc. Pour certaines mauvaises herbes, il existe des accessoires pour les retirer en position debout. Alternez les positions est la clé du succès d'un jardinage agréable.

Pour la tondeuse, je vous recommande de bien contracter les abdominaux et de travailler fort avec vos jambes pour vous propulser vers l'avant. Des douleurs aux épaules peuvent également s'installer si vous travaillez les bras en élévation (taillage des arbres et des arbustes). Alternez les activités avec les bras en élévation et les positions plus basses.

Prendre un petit temps pour analyser vos tâches de jardinage et faire une planification de vos journées en plus petits blocs vous évitera douleurs et courbatures. Surveillez le temps que vous allouez à une même tâche. Alternez vos positions et buvez de l'eau!

À vos jardins maintenant!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer