J'ai mal aux reins, j'ai une lombago !

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Lalonde
La Voix de l'Est

Avez-vous déjà eu mal dans le bas du dos (lombalgie)?

Saviez-vous que 90% des lombalgies aiguës récupèrent rapidement? Malheureusement, si elles ne sont pas prises en charge, elles peuvent devenir chroniques. C'est d'ailleurs la première cause d'invalidité au Québec ainsi que la première cause de douleur chronique.

Je vous expliquerai dans les lignes qui suivent plusieurs raisons qui peuvent provoquer un mal de dos, les structures qui causent de la douleur et quoi faire si elle se manifeste.

Les structures de votre dos qui peuvent vous donner de la douleur peuvent être les os. C'est comme si vous aviez une fracture, de l'arthrose ou de l'ostéoporose. Le problème peut aussi venir d'un de vos disques. Tout le monde a déjà entendu parler de la hernie discale. Les disques sont situés entre les vertèbres et servent à amortir les chocs. Ils sont constitués principalement d'eau. Le disque est plus sujet à subir de petits bris après des mouvements répétés en flexion ou rotation et en flexion latérale comme lorsqu'on utilise une pelle de la mauvaise façon l'hiver ou un râteau au printemps. Aussi, les disques peuvent subir des défaillances par le soulèvement de charges lourdes sans l'utilisation des jambes. Tout le monde n'aura pas nécessairement une hernie discale. La hernie discale représente à peine5 % des maux de dos. Le disque peut donner de la douleur sans être complètement déchiré. Il peut être simplement lésé et produire de la douleur, mais vous pouvez quand même recommencer vos activités.

Plusieurs autres structures comme les muscles, les ligaments, les petites articulations postérieures entre les vertèbres, les racines nerveuses peuvent vous donner des douleurs lombaires. Les articulations entre le bassin et le dos (articulation sacro-iliaque) font aussi partie des sources de lombagos, surtout chez les femmes.

Certaines raisons peuvent faire en sorte que vous soyez plus sujet à développer des douleurs lombaires comme le type d'emploi que vous faites. Les risques sont plus élevés si vous pratiquez un travail qui demande des mouvements extrêmes, combinés ou des postures statiques prolongées. La cigarette amène généralement des troubles de circulation sanguine, donc perturbe la circulation dans les tissus et diminue la réparation du corps. La grossesse peut amener des douleurs lombaires ou lombo-sacrées à cause de la perturbation hormonale qui amène les articulations à être un peu moins stables. Il y a aussi le surpoids. Certains sports sont également plus à risque d'amener des douleurs comme la gymnastique, l'haltérophilie, le tennis et le football.

Ce qu'il faut savoir c'est que la plupart des douleurs lombaires sont d'origines mécaniques et qu'il peut y avoir une combinaison de plusieurs structures atteintes, sans nécessairement impliquer de grands dangers.

Comment s'en sortir maintenant?

Il est recommandé, dans les cas de douleurs lombaires, et ce, toujours selon l'intensité de la douleur, de rester actif. Si la douleur est très importante, le repos peut être recommandé, mais rarement, pour une ou deux journées. Ensuite, la reprise progressive des activités comme la marche est de mise. Il faut retenir qu'avec une lombalgie, il est plus efficace de rester actif et de reprendre ses activités quotidiennes. L'éducation d'un professionnel peut aider votre condition. Il est certain qu'une bonne évaluation est primordiale afin d'orienter le meilleur plan de traitement, selon votre condition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer