Boire local

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Je reviens tout juste d'un magnifique voyage à travers les vignes françaises. Un périple dont je vous parlerai assurément lors de chroniques ultérieures.

Ceci dit, mon accent québécois a là-bas donné lieu à plusieurs discussions sur l'histoire et l'identité du Québec. De plus, la fraîcheur des aliments à laquelle j'ai eu accès tout au long du voyage m'a fait réaliser l'importance de consommer local et d'acheter des produits saisonniers.

À la veille du long congé de la Saint-Jean, voici donc mes suggestions de produits d'ici.

L'année dernière, le domaine Lafrance a réinventé un classique en commercialisant le premier vermouth de cidre du Québec: Le Rouge Gorge (Code SAQ : 12979092; 24,75$). Par définition, le vermouth est une boisson apéritive composée de vin blanc auquel on ajoute une eau-de-vie ainsi que des aromates de plantes et d'herbes. En ce qui a trait au Rouge Gorge, on a assemblé du cidre, de l'eau-de-vie de pomme, des herbes et des épices macérées. En bouche, c'est doux et on y goûte la pomme cuite, les épices telles que la sauge, la coriandre et la baie de genièvre. Pour les amoureux de cocktails, ce produit donne également d'excellents résultats en mixologie! Avec l'été à nos portes, osez troquer la fameuse Pina colada ou le daiquiri aux fraises pour différentes idées originales et rafraîchissantes proposées par le domaine Lafrance.

Lorsqu'il est question des produits du Québec, impossible de passer à côté de nos superbes microbrasseries. Nous pouvons nous considérer chanceux d'avoir autant de variétés qui s'offrent à nous en termes de bières. Disponible de mai en août, la bière Solstice d'été aux framboises, de la microbrasserie Dieu du Ciel, à Montréal, hydratera vos après-midis sous le soleil comme pas une! 

Ayant commencé à consommer de la bière plus d'une décennie après l'âge légal, j'adore celles brassées avec des fruits. Je trouve que c'est une excellente façon de s'initier et d'apprivoiser cet alcool de céréales fermentées et houblonnées. Ici, la fraîcheur et l'acidité de la framboise, mariées à une légère amertume, donnent un excellent produit qui pourrait créer une dépendance pour la saison estivale!

Le vin rouge au Québec, on ne se le cachera pas, a son lot de difficultés à cause de notre climat plus ou moins favorable. Du moins, c'est le discours que nous entendions il y a quelques années. Toutefois, la passion et le travail acharnés de nos vignerons démontrent le contraire. C'est, entre autres le cas du Domaine du Nival, situé dans la municipalité de Saint-Louis, en Montérégie. Plutôt que d'essayer de se comparer à ce qui se fait ailleurs, ce vignoble a choisi de mettre en valeur notre terroir à travers ses vins. Vous ne trouverez pas leurs produits en SAQ, mais en tant que fiers Québécois, si vous planifiez une sortie sur La Route des vins cet été, arrêtez-vous au vignoble pour y vivre l'expérience d'une dégustation surprenante qui en vaut vraiment le détour (www.nival.ca). 

Bonne Saint-Jean à tous!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer