Des rosés à petits prix!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Dernièrement, en discutant avec les consommateurs, j'ai été surprise de constater que certains rosés figuraient encore sur la liste des meilleurs vendeurs à la SAQ.

Je ne les nommerai pas, mais certains sauront peut-être les reconnaître. Ces vins sont à petits prix, mais beaucoup trop sucrés et maquillés (arômes et saveurs artificiels). Pourtant, ils sont toujours populaires! 

Certes ils peuvent paraître charmeurs avec leurs arômes intenses de fruits et leurs saveurs évoquant nos visites à la bonbonnière quand nous étions enfants. L'autre hypothèse est en lien avec le prix. C'est sur celle-ci que je me suis arrêtée pour trouver des alternatives à ces superstars rosées! 

Pour boire du rosé tout au long de l'été sans casser sa tirelire, voici cinq bonnes bouteilles sous la barre des 15$.   

Primelli pinot grigio, Mondia Alliance (Code SAQ : 13258043; 10,50$). «Pour 10,50$, c'est OUI!» Voilà la note qui apparaissait aux côtés de ce vin lorsque je l'ai dégusté récemment. Ce rosé vénitien, du nord de l'Italie, propose de subtiles notes de fleurs blanches et de bonbons acidulés. En bouche, il est ample, vif et gourmand. Assez simple dans l'ensemble, ce n'est pas un vin sur lequel vous passerez des heures à en faire l'analyse. Toutefois, vous aurez des heures de plaisir à le boire sur la terrasse cet été!  

Bicicleta Pinot noir, Cono Sur (Code SAQ : 11959348; 11,75$). Si on aime que notre rosé soit légèrement sucré, voici un bon candidat. Pour d'autres, la seule pensée qu'un rosé contienne un taux de sucre plus élevé est suffisante pour tourner les talons et se sauver en courant. En fait, un peu de sucre ne fait pas de tort, il faut seulement qu'il soit bien intégré et c'est le cas pour ce rosé du Chili. Alors que sa robe très foncée annonce un vin très intense, son nez est plutôt délicat avec des notes de fruits rouges et d'agrumes. La bouche est le résultat d'un bel équilibre entre structure, acidité et sucrosité.

Languedoc, Cazal Viel, Vieilles Vignes, Laurent Miquel (Code SAQ : 10510354; 12,40$). Ce n'est pas une surprise que ce vin se retrouve encore dans ma liste de rosés pour l'été. D'une qualité constante chaque année, il demeure une valeur sûre. Délicat, frais, floral et fruité, il a tout ce dont on attend d'un rosé. Maintenant vendu en exclusivité à la SAQ dépôt, c'est le vin qu'il vous faut pour vos événements à plusieurs invités.  

Delle venezie, Simboli pinot grigio, La Vis SCA (Code SAQ : 12667911; 12,65$). Dans le même style que le Primelli mentionné plus haut, voici un autre pinot grigio de Vénétie à prix très raisonnable. Faites des provisions de ce vin agréable, léger et rafraîchissant. Lorsqu'une visite imprévue sonnera à votre porte, vous ne serez pas gênés d'avoir ce passe-partout sous la main. Il plaira à coup sûr et vous n'aurez pas été obligés de piger dans vos réserves pour les grandes occasions! 

Ces quatre rosés sont parfaits pour l'apéro ou lors d'un après-midi au soleil. Le prochain, quant à lui, propose davantage de corps et de matière. Le Costières de Nîmes, Buti Nages, Michel Gassier (Code SAQ : 427625; 14,55$) offre un nez plus complexe avec des arômes de melon, de violette et d'épices. En bouche, il est gourmand, voire presque charnu. Il accompagnera à merveille un filet de saumon grillé au repas. Pour ceux qui portent un intérêt au type d'agriculture, ce vin est bio en plus!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer