Des trésors cachés, tout près de chez nous!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

La semaine dernière, j'ai participé à une formation sur les vins d'Ontario. On nous a présenté quatre séries de dégustation dont chacune comptait un intrus provenant d'ailleurs. Nous étions une cinquantaine de sommeliers et de chroniqueurs vins dans la salle et je peux vous dire que les réponses étaient très partagées lorsque venait le temps de trouver le vin mystère.

Est-ce que des vins ontariens peuvent être comparés à de grandes appellations telles que Meursault et Savigny-lès-Beaune en Bourgogne ou encore St-Julien dans le Médoc?

C'est ce qui nous a été démontré au cours de cet exercice. L'objectif était, bien sûr, de nous rappeler que nous pouvons être fiers des vins que nous produisons en Ontario.

On le savait pour nos vins de glace, mais aujourd'hui, le progrès s'étend bien au-delà : les producteurs y élaborent aussi de superbes vins de terroir. Ils cherchent à exprimer les particularités des lieux à travers leurs vins. Le vignoble ontarien bénéficie d'un climat unique qui gagne à être exploité. L'influence provenant des grands lacs est très importante. Ces derniers ont pour effet de tempérer le climat: plus on est près des masses d'eau, moins il y a de grandes variations de températures. Ainsi, les saisons sont plus longues et ça permet au raisin de mûrir plus lentement.

À ce climat, on ajoute la diversité des sols et le savoir-faire des producteurs et il en découle des vins qualitatifs qui ont leur place sur le marché international. Bien que les vignes soient encore jeunes, les résultats sont là. On y retrouve des vins empreints de fraîcheur, d'un fruit riche et d'une belle minéralité. Ils présentent une intensité aromatique intéressante et on y remarque un bon dosage dans l'utilisation du bois. Des vins élégants et tout en équilibre, voilà ce qui est ressorti de cette présentation. Ces caractéristiques permettent également de meilleures possibilités d'accords à la table.

Finalement, nous avons aussi constaté que les vins d'Ontario présentaient un bon potentiel de vieillissement, puisque les millésimes dégustés se situaient entre 2009 et 2013.

Parmi mes coups de coeur, je vous propose le gamay de Malivoire (Code SAQ : 11140498; 20,90$).

Pour ceux qui aiment les vins digestes et faciles à boire, il tombera dans vos cordes. Il présente des arômes de fraises, de framboises et des notes végétales. En bouche, il est agréable et souple. Il offre un fruit croquant et se termine avec une légère pointe épicée. Il sera excellent à l'apéro, avec un plat de légumes grillés ou avec un plateau de charcuteries fines.

Si vous n'avez pas encore planifié vos vacances estivales, c'est le moment de vous organiser une belle route des vins du côté de l'Ontario. Visitez le www.somewhereness.com. Vous y trouverez dix adresses qui valent le détour. Les vignerons vous y attendent avec pleins de belles découvertes à faire!

Santé!




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer