Il n'y a pas de belles journées sans bulles!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Bien que le 31 décembre les mousseux et Champagnes soient à l'honneur dans plusieurs foyers, je crois qu'on devrait oser les bulles au quotidien!

À l'apéro, en accord avec le plat principal ou même au dessert, les vins effervescents se marient à merveille à table et ajoutent un petit plus à chaque situation.

Pour l'amateur de bulles, voici quelques incontournables à vous procurer.

Si vous êtes un adepte, il vous faut les livres de Guénaël Revel alias Monsieur Bulles. Ce dernier est LA référence en matière de vins effervescents. Chroniqueur et conférencier, il est également auteur de plusieurs guides sur les vins mousseux et Champagnes. Son tout dernier ouvrage concerne uniquement les Champagnes, cette appellation prestigieuse qui, une fois le guide entre vos mains, n'aura plus de secret pour vous. En plus d'un brin d'histoire et de différents concepts abordés, plus de 350 cuvées y sont commentées. De quoi trouver de belles alternatives aux célèbres Veuve Clicquot et Dom Pérignon.

En dehors de la Champagne, il existe plusieurs vins effervescents qui méritent une attention particulière, notamment les crémants, en France, qui proposent de superbes rapports qualité-prix. Le Crémant de Bourgogne, Prestige Brut, Moingeon (Code SAQ : 871277; 20,10$) en est un exemple. Issu d'un encépagement unissant le chardonnay et le pinot noir (cépages que l'on retrouve d'ailleurs dans les Champagnes), il propose des notes d'amande, de pain grillé ainsi qu'une belle minéralité. Sa structure, sa texture et sa bulle assez intense en font un vin qui accompagnera très bien le plat de résistance et j'ai en tête ici la traditionnelle dinde rôtie des Fêtes!

Toujours dans les crémants, mais cette fois-ci en Loire, le Crémant de Loire, Pureté de Silex, Vincent Girault (Code SAQ : 12486108; 19,50$) vous transportera ailleurs. Cette cuvée est élaborée avec des cépages bien connus de la région, tels que le chenin blanc et le cabernet franc, auxquels du chardonnay et du cabernet sauvignon ont été ajoutés. Léger, minéral, agréablement fruité et présentant une bulle fine, c'est un excellent choix pour l'apéro.

Pour mettre un peu de couleur à votre soirée, optez pour ce mousseux rosé: Conca del Riu Anoia, De Nit, Raventos i Blanc (Code SAQ : 12097954; 27,20$). Raventos i Blanc est une maison en Espagne qui propose une belle gamme de produits en ce qui a trait aux vins effervescents. Dès qu'on y met le nez, les arômes de pommes et de fruits rouges un peu acidulés nous invitent à y plonger les lèvres sans trop attendre. En bouche, il est vif, minéral, croquant et présente une belle longueur. La bulle est fine. Il sera délicieux en accompagnement d'un gravlax de saumon.

Si vous avez la chance d'aller faire un tour à la SAQ signature de Montréal durant les vacances, essayez de mettre la main sur le vin mousseux, Méthode classique Brut 2009, Benjamin Bridge (Code SAQ : 12647531; 45$), un producteur de Nouvelle-Écosse qui gagne à être connu. J'ai découvert cette cuvée alors qu'elle se trouvait au beau milieu d'une dégustation de Champagnes et elle se démarquait particulièrement. Pour 45$, ces bulles offrent autant, sinon plus, de plaisir que bien des Champagnes, plus dispendieux. Finesse et élégance décrivent bien ce mousseux, tout en équilibre, aux parfums de pâtisseries et d'agrumes.

En espérant que ces suggestions sauront agrémenter vos célébrations des prochains jours, mais aussi tout au long de l'année,

Joyeuses Fêtes et Bonne Année à tous!

Santé!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer