Trois cépages blancs à découvrir...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Durant la saison estivale, c'est bien connu, les vins blancs ont la cote. Parfois légers et fruités, parfois plus complexes et costauds, ils demeurent néanmoins un plaisir pour le palais lors des journées de canicule. Lorsque je travaille en restauration, je peux lire les points d'interrogation dans les yeux de mes clients lorsque je leur mentionne des cépages différents des célèbres chardonnay et sauvignon blanc. En réalité, le nombre de cépages blancs va bien au-delà de ces deux derniers. Seulement à la SAQ, plus de 150 y sont représentés actuellement. Je vous propose d'en découvrir trois aujourd'hui afin d'apporter un peu de changement à vos habitudes de consommation vinicole.

Du côté de la Grèce, un endroit que j'ai eu la chance de visiter l'an dernier, nous y retrouvons l'Assyrtiko. Au Québec, nous sommes choyés puisque les vins grecs sont bien représentés et suscitent l'attention des consommateurs. L'Assyrtico est un cépage offrant une acidité croquante aux vins, accompagnée de notes d'agrumes et d'une belle minéralité. Il présente une bonne structure et un potentiel alcoolique assez élevé. Découvrez l'Assyrtico à travers la cuvée Héraklion, Assyrtiko, Lyrarakis (Code SAQ: 11996333; 18,10$). Un beau vin d'été sur la fraîcheur qui vous transportera directement sur les îles grecques. Ce vin de Crête développe des arômes délicats de citron. En bouche, il présente une acidité vive et une légère amertume en finale. Il offre également un côté minéral qui saura accompagner les fruits de mer tels que les huîtres, la pieuvre ou les calmars. Il existe plusieurs cépages originaires d'Italie, dont le Fiano qui nous vient de Campanie. Cette variété de raisin est considérée comme l'une des meilleures du sud de l'Italie. Elle donne des vins racés, sur la finesse et au bon potentiel de vieillissement. Pour faire connaissance avec le Fiano, je vous propose un vin de la région des Pouilles: Puglia, Masseria Surani Arthemis, Tommasi (Code SAQ : 12883592 ; 17,05$). La maison Tommasi nous offre ici un vin à la robe assez profonde, avec des arômes floraux et de fruits à chair jaune comme la pêche et l'ananas. En bouche, il est rond, équilibré et d'une belle longueur. À servir avec un tartare de saumon aux saveurs exotiques ou encore un filet de poisson à la salsa de mangue et tomate.

Toujours en Europe, mais cette fois-ci du côté de la France dans la région de la Savoie, il y a un cépage qui se nomme Jacquère. Il correspond à la moitié de la vigne plantée dans ce territoire. La Savoie est une région des Alpes, bénéficiant d'un climat continental avec des écarts importants de température entre l'été et l'hiver, mais aussi accompagné de précipitations fréquentes. Le Jacquère, cultivé dans ce type de climat, nous donne des vins secs, frais et fruités. Étant une région très touristique, la majorité des vins de la Savoie sont consommés sur place, donc peu disponibles à l'exportation. Nous sommes tout de même chanceux d'avoir quelques cuvées disponibles à la SAQ, dont le Vin de Savoie Apremont, cuvée gastronomie, Jean Perrier et fils (Code SAQ: 11965182; 18,40$). Sur la fraîcheur, avec des notes minérales, florales et d'agrumes, ce vin est structuré et équilibré en bouche. Il serait un succès lors d'un vin et fromage. Vous pouvez en profiter pour faire un accord régional avec des fromages tels que la Tomme de Savoie, le Reblochon ou encore, cuisiner une fameuse fondue savoyarde.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer