Une bonne bière pour papa!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Après le thé, la bière est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde. Bien que ma formation soit axée davantage sur le vin, je dois tout de même détenir quelques connaissances sur toutes les consommations pouvant être servies en restauration. Il faut dire qu'avec toutes les superbes microbrasseries que nous avons au Québec, mon intérêt pour le sujet s'est développé rapidement.

À l'occasion de la fête des Pères, je me lance donc dans un léger survol des notions de base dans l'univers de la bière.

Par définition, la bière est un alcool produit à base de céréales fermentées (plusieurs sortes, mais principalement l'orge) et de houblon (sorte de plante qui apporte l'amertume à la bière). Elle est élaborée partout dans le monde. Ale, Pilsner, lager, etc. Tout comme le vin, la bière possède son lexique bien à elle et il est facile de s'y perdre.

D'abord, les bières peuvent être différenciées selon le type de fermentation. Lorsqu'une bière est appelée «Ale», la fermentation se fait à plus haute température (entre 15 et 20° Celsius) et sur une plus courte période. À l'inverse, les bières nommées «Lager» fermenteront à basse température (entre 5 et8° Celsius), mais plus longtemps. En règle générale, les «Ale» sont plus expressives que les «Lager».

En ce qui a trait à la couleur, elle provient du séchage des céréales. En fait, on élabore la bière avec le malt de la céréale. Le malt est le début du germe qui contient un sucre nécessaire à la fermentation. Toutefois, pour arrêter le processus de germination, il faut sécher la céréale. La couleur sera donc différente selon les températures de séchage.

En dehors de la couleur et du type de fermentation, les styles de bières sont très nombreux. Loin d'être une experte dans l'art de brasser la bière, je n'entrerai pas dans les détails. J'ai néanmoins quelques suggestions de «bières coup de coeur» à offrir à votre père!

En blanche, la nouvelle microbrasserie Le BockAle, à Drummondville, a élaboré La blanche de Drummond1815 à l'occasion du 200e de la ville l'année dernière. Elle présente une belle amertume, des notes d'agrumes et d'herbacées. À la fois rafraîchissante et ayant du caractère, elle sera excellente avec un bon saumon aux herbes grillé sur le BBQ. Disponible dans la majorité des dépanneurs et épiceries, rendez-vous sur le site www.lebockale.com pour connaître l'endroit le plus près de chez vous pour vous la procurer.

Vous souhaitez troquer votre bouteille de vin pour une bouteille de bière? Essayez la bière blonde de type «Lager» Estrella, Inedit, Damm (Code SAQ: 11 276 336; 8,45$). Provenant d'Espagne, elle présente des arômes d'agrumes et de coriandre et elle est très polyvalente à table. De plus, son format de 750 ml est idéal pour être partagé avec vos proches.

Dirigeons-nous maintenant en Allemagne avec la bière noire de type «Ale», Fürstenberg Weizen Hefe Dunkel (Code SAQ: 10 269 599; 3,35$). Un peu plus corsée, elle offre des notes caramélisées et épicées. Elle sera excellente avec une belle sélection de saucisses allemandes sur le BBQ.

La bière noire Le sang d'encre de la microbrasserie de Shawinigan Le Trou du Diable est également une valeur sûre si vous êtes amateurs de ce type de bière. Montrant un équilibre entre l'amertume et la douceur, elle propose des arômes de torréfaction et de cacao. Disponible également dans plusieurs épiceries et dépanneurs. Visitez le sitewww.troududiable.com pour tous les détails.

En vous souhaitant une très belle dégustation.

Santé à tous les papas!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer