Rouge, la couleur de l'amour!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

C'est dans la région du Valpolicella et de l'Amarone della Valpolicella que s'est terminé mon voyage en Vénétie. Deux jours et neuf vignobles plus tard, je reviens avec un bagage de connaissances et des souvenirs de rencontres passionnantes. Dans ces pays européens, où la vigne est cultivée depuis des milliers d'années, le vin est souvent au coeur des familles et de belles histoires d'amour.

Aussi différentes les unes des autres, nos dégustations furent très variées. De la coopérative au petit producteur, en passant par des marques de renom, nous avons dégusté les vins de la célèbre région duValpolicella. Célèbre, puisque 75% de la production est destinée à l'export. L'appellation Valpolicella est donc bien connue à travers le monde. En ce qui a trait au Canada, ce vin est très populaire. Il est considéré comme un produit classique, une valeur sûre pour la table ou simplement pour partager de beaux moments avec les proches.

Je le répète souvent, le vin c'est de la géographie, de la biologie, de la chimie et c'est aussi de l'histoire. Au-delà de la boisson contenue dans notre verre, derrière chaque bouteille de vin se cache une histoire et nous en avons entendu plusieurs dans cette Vénétie romantique. Étonnamment, dans ce monde très traditionnel souvent dirigé par des hommes, nous avons fait la connaissance de plusieurs femmes inspirantes à la tête de l'entreprise. C'est avec beaucoup d'admiration que nous avons écouté ces femmes nous raconter, avec des étoiles dans les yeux, leurs histoires d'amour, de famille et de dur labeur pour atteindre leurs objectifs.

Il y a d'abord eu cette femme, du domaine Corte San't Alda, qui contre toutes attentes de sa famille, quitta mari et emploi pour repartir à zéro afin d'être libre de décider de sa propre destinée. C'est après beaucoup d'efforts et un deuxième mariage avec l'homme de sa vie qu'elle dirige aujourd'hui ce petit vignoble aux produits très qualitatifs. Il y a eu également la propriétaire du vignoble Monteleone qui, 16 ans après le décès de son mari, continue d'opérer le vignoble simplement parce que c'était le rêve de celui-ci. Sans oublier cette nouvelle maman, de la maison vinicole Tinazzi, qui travaille fort pour reprendre, avec l'aide de son frère, l'entreprise familiale bâtie par son père et son grand-père.

À ces femmes, je lève mon verre de Valpolicella Classico, Bolla, (Code SAQ: 16840; 16$). Bien que les styles de Valpolicella soient nombreux, c'est à la base un vin qui se veut sur la fraîcheur, le fruit et d'une bonne acidité. Tout à fait approprié à notre belle température des derniers jours, il est facile à boire et très agréable! Présentant une robe claire d'un rouge cerise éclatant, il offre des arômes de fruits rouges tels que la fraise et la framboise dans une belle intensité. En bouche, il est souple, frais et d'une structure délicate. C'est le vin léger par excellence pour accompagner un après-midi ensoleillé, pour prendre à l'apéro ou pour s'accorder avec des plats simples et frais.

Santé!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer