Suggestions d'une mère de famille!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Être maman implique de devoir jongler avec une vaste gamme d'émotions, et ce, parfois dans une seule et même journée. Du chaos au pur bonheur, en passant par la tendresse, les inquiétudes et la fierté, les enfants font surgir bien des choses en nous. À quelques jours de la fête des Mères, voici mes accords vins et «états-d'âme-de-maman».

Pour les beaux jours du quotidien, ceux où mon fils m'apporte joie de vivre, fraîcheur et quiétude, il faut un vin arborant des caractéristiques semblables, soit facile à boire, frais et agréable. Le Monterey, Malvasia, Birichino (Code SAQ: 11073512; 20$) est tout à fait approprié pour accompagner ce type de journée. Ce vin blanc californien est plein de soleil, vif et très expressif. Son nez développe des notes de fruits exotiques, de fleurs et d'agrumes. Un plaisir dans chaque gorgée.

Il y a quatre ans, j'avais tellement hâte de me faire appeler maman. Ce jour est arrivé rapidement. Ce terme est maintenant prononcé à répétition. Parfois jusqu'à 20 fois en quelques secondes seulement! Je dois avouer qu'il y a des jours où je souhaiterais que ce mot soit éliminé de son vocabulaire! On ne se le cachera pas, la vie de parents a aussi son lot d'irritants. Pour les moments plus difficiles, un vin plutôt corsé s'impose. Dans ses propriétés, le grenache apporte puissance et chaleur alcoolique à un vin. Entre deux tâches ménagères, les cris, les pleurs et les nombreuses revendications de mon fils... apportez-moi vite un verre de grenache s'il vous plaît! Le Navarra, Artazuri Garnacha, Artazu (Code SAQ: 10902841; 16,85$) sera excellent. Agréablement fruité, avec des arômes de framboises et de mûres, ce rouge du nord de l'Espagne offre une bouche légèrement épicée et boisée. Les tannins sont charnus, mais sans être trop intenses. Comme plusieurs vins d'Espagne, il présente un bon rapport qualité-prix. Un beau petit baume pendant la tempête.  

Puisque les bulles me font penser à l'effervescence des enfants, je termine sur une note festive et classique avec le Champagne, Brut, Veuve Clicquot (Code SAQ: 563338; 69$). Ce dernier me rappelle ma première fête des Mères, alors que j'étais en voyage vinicole avec un groupe de sommeliers. Étant tous loin de nos familles, nous avions ouvert une bouteille de Veuve Clicquot à la santé de nos mères. Cette cuvée sur la fraîcheur offre des notes de brioches et d'amandes grillées. La bouche est tout en finesse et en élégance. Souvent consommé lors des grandes occasions, ce Champagne reflète bien toute l'affection que j'ai pour mon fils et, bien sûr, pour ma mère à qui je voue une grande admiration.

Santé à toutes les mamans!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer