Choco, coco et vino!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Michèle Grenier

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Place aux bouquets de tulipes, aux lapins, aux poussins ainsi qu'aux chasses de cocos en chocolat!

Ce dimanche, la fête de Pâques réunira plusieurs familles à l'heure du brunch. Viande rose, oeufs et sucreries sont au centre du menu traditionnel de Pâques.

Je vous propose donc quelques suggestions pour l'occasion.

Avec l'arrivée du printemps, fraîcheur et légèreté sont à l'ordre du jour.

Un incontournable? Les bulles, bien sûr!

Festives et vives, elles sont de mise pour le brunch.

Le Crémant de Bourgogne, Brut Rosé, Vitteaut-Alberti (Code SAQ: 12 536 101; 23,80$) apportera un peu de changement et de couleur à votre table. Élaboré à partir de 100% de pinot noir, il est d'un beau rose intense avec des notes de fruits rouges telles que la framboise et la fraise. C'est un mousseux expressif et riche, mais à la fois délicat avec une bulle tout en finesse. Très polyvalent pour les accords, il sera excellent tant à l'apéro en guise de bienvenue pour vos invités, au repas avec votre jambon qu'au dessert avec votre chocolat. À vous de choisir le moment, mais il demeure un atout à la réussite de votre réception.

Fraîcheur et vivacité vont également de pair avec l'appellation d'Espagne «Rueda». Renommée pour ces vins blancs élaborés dans la région de Castille-Leon où le climat est plus frais, elle fait partie des appellations que j'apprécie particulièrement.

Le Rueda, Herbis, Franck Massard (Code SAQ: 12 598 337; 17,30$) en offre une belle représentation. À base de verdejo, il présente des arômes d'agrumes et de fleurs blanches. La bouche est fruitée et exotique. Vos frittatas, quiches et oeufs bénédictines en seront ravis.

La couleur du plat est l'un des éléments à prendre en considération lorsqu'il est question d'accords mets et vins. Par exemple, une viande rouge grillée sur le BBQ accompagnée d'un bon rouge corsé ou encore, un poisson à chair blanche avec un vin blanc délicat. Si vous servez une pièce de jambon pour Pâques, l'accompagner d'un rosé est une très bonne idée. Dans ce cas, j'opterais pour un rosé du Québec!

En terminant, mentionnons qu'avant tout accord, il faut tenir compte de ses goûts. Si votre coeur appartient aux vins rouges, je vous propose d'opter pour quelque chose de léger et de fruité. Les vins à base de gamay, cépage emblématique du Beaujolais, pourraient être excellents. Les pinots noirs, les merlots ou encore les nero d'avola, dans le sud de l'Italie, sont également des choix judicieux.

 

Santé et Joyeuses Pâques à tous!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer