Sous le charme de l'Afrique du Sud

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jessica Harnois

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Appelée à voyager à l'étranger et à participer à divers événements mettant le vin à l'honneur un peu au Québec cet été, Jessica Harnois, chroniqueuse, fera relâche jusqu'à l'automne. Pendant la saison estivale, c'est une collègue de Vins au féminin, la sommelière Marie-Michèle Grenier, qui occupera l'espage en partageant ses  découvertes, rouges ou blanches, dans Le toast de Marie-Michèle!

La semaine dernière, j'ai eu la chance d'être invitée à un dîner dégustation par l'Association des vins d'Afrique du Sud. C'est au célèbre bar à vin-resto Accords, dans le Vieux-Montréal, que nous avons partagé un repas en compagnie des producteurs de ce magnifique coin de pays.

Entourée de Jorge Gonçalves (MAN Family Wines), de Marthinus Van Der Vyver (Ken Forrester Vineyards), et de Wim Truter (Fleur du Cap), je me suis instruite sur les vins d'Afrique du Sud. Dans ce monde complexe du vin, qui de mieux placés que les producteurs eux-mêmes pour nous parler de leurs produits?

C'est avec passion et plaisir qu'ils nous racontent chaque étape de l'élaboration d'un vin, de la naissance de la vigne à l'embouteillage.

L'Afrique du Sud fait partie des dix principaux pays producteurs de vin. Les vignobles sont tous concentrés dans la pointe sud du continent africain. Curieusement, aussi rapprochés soient-ils les uns des autres, on y assiste à une grande diversité de terroirs et de produits. Le climat est méditerranéen avec des étés chauds et des hivers plus doux, mais pluvieux. Situé dans l'hémisphère sud, à l'inverse de nous, les vendanges s'y font en février-mars.

Bien que la vigne y poussait déjà au XVIIe siècle, ce n'est que depuis quelques années que l'Afrique du Sud se trouve dans les principaux pays producteurs. En 1991, avec la fin du régime politique de l'Apartheid, les vignerons voyagent davantage et modifient ainsi leurs méthodes de production et leurs approches de vinification.

La région offre une belle variété de cépages appelés «cultivars». Le chenin blanc demeure le plus planté à ce jour et donne d'excellents résultats. On y retrouve également une belle production de chardonnay, de colombard et de sauvignon blanc. Les cépages rouges sont en hausse et constituent presque la moitié de la production. Le cabernet sauvignon, la syrah et le merlot sont à l'honneur. Moins représenté, il y a aussi le pinotage, cépage typique d'Afrique du Sud, issu d'un croisement entre le pinot noir et le cinsault.

MM. Gonçalves et Van Der Vyver s'entendent pour dire que depuis 1994, l'Afrique du Sud livre des vins forts intéressants.

Et je confirme le tout!

Voici d'ailleurs mon coup de coeur parmi les produits disponibles à la SAQ.

Il s'agit du Coastal Region, cabernet sauvignon, de Man Vintners (code SAQ: 10 802 832). Ce vin est d'un bel équilibre entre le fruit mûr et des arômes de torréfaction. Souple, gourmand et moyennement corsé, il nous a été servi avec un filet de porc poêlé, topinambour, café et beurre de truffe. À seulement 15,45$, il vient de faire son entrée dans ma liste des bons rapports qualité-prix! De plus, je partage une mention spéciale au chenin blanc de cette région, en général.

Pour d'autres coups de coeur sur ce pays, vous pouvez me suivre sur Twitter @mm_grenier.

Élégance, équilibre et souci de la qualité, voilà ce que je retiens de cette superbe rencontre.

Santé à l'Afrique du Sud!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer