Ces blancs dans une marée de rouge

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jessica Harnois

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Appelée à voyager à l'étranger et à participer à divers événements mettant le vin à l'honneur un peu au Québec cet été, Jessica Harnois, chroniqueuse, fera relâche jusqu'à l'automne. Pendant la saison estivale, c'est une collègue de Vins au féminin, la sommelière Marie-Michèle Grenier, qui occupera l'espage en partageant ses  découvertes, rouges ou blanches, dans Le toast de Marie-Michèle!

Cette semaine, je me suis fait plaisir lors d'une «dégustation maison» de trois vins blancs vendus sous des appellations produisant majoritairement des vins rouges. Mon professeur en sommellerie, Patrice Tinguy, nous disait que lorsqu'un producteur décide de commercialiser un vin blanc alors qu'il possède toutes les conditions gagnantes pour élaborer des rouges, c'est que son blanc doit être phénoménal! 

J'ai donc fait le test et je vous confirme qu'il avait bien raison.

J'ai débuté avec le Côtes du Rhône, Château Pégau cuvée Lône, du Domaine Pégau (code SAQ: 12 131 489). Sous une appellation qui produit 96% de vins rouges, ce vin est une belle découverte. Il est issu d'un bel équilibre entre le bourboulenc, la clairette, l'ugni blanc et le grenache blanc, tous des cépages présents dans la vallée du Rhône. Tout en fraîcheur, avec un nez floral et fruité, il sera parfait à l'apéro avec de petites bouchées de crevettes citronnées aux herbes.

J'ai eu un coup de coeur pour le Beaujolais blanc, de Dominique Cornin (code SAQ: 12 364 792). Le Beaujolais est une région au sud de la Bourgogne, davantage reconnue pour ces vins rouges légers à base de gamay. Toutefois, il existe une petite production bien qualitative de vins blancs élaborés principalement avec du chardonnay. Ce vin de Dominique Cornin vous charmera avec ses arômes délicats de fruits blancs. D'une belle complexité en bouche, il offre une texture ample et ronde. Un vin très élégant et tout en finesse. À boire avec votre poisson préféré.

Ma lignée s'est terminée avec le Minervois, Château Coupe roses (code SAQ: 894 519), dans le Languedoc. Avec une production de seulement 2% de vins blancs, nous sommes privilégiés de pouvoir retrouver de tels produits au Québec. C'est un vin de gastronomie, d'une couleur intense, il est très aromatique, avec un nez aux effluves de noisettes et florales. Il est issu de roussanne uniquement. Ce cépage apporte de la puissance et de la complexité à un vin, le rendant ainsi davantage apte au vieillissement. Ce vin assez costaud pourrait bien se garder encore cinq ans. À servir accompagné de volaille ou de viande rosée. Pour ma part, il était excellent avec le filet de porc aux deux moutardes de mon père.

En terminant, je fais un petit clin d'oeil aux vins blancs d'Espagne qui viennent également renforcer la théorie. Reconnue comme une grande productrice de vins rouges, l'Espagne fait d'excellents vins blancs qui feront sans doute l'objet d'une prochaine chronique. 

Santé!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer