L'UTA : lieu de découvertes à découvrir

Lucie Desjardins est la présidente de l'Université du... (Janick Marois)

Agrandir

Lucie Desjardins est la présidente de l'Université du Troisième Âge (l'UTA) de Granby. Un lieu où les gens de 50 ans et plus apprennent tout en socialisant.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Aux gens de 50 ans et plus curieux, ayant toujours cultivé le plaisir d'apprendre, mais qui ignorent encore la signification de UTA et AGÉAUTAG, vous devriez élucider ces deux acronymes avant l'automne. Qui sait, cela pourrait vous faire découvrir le Brésil, l'histoire du jazz, vous aider à utiliser Facebook, vous initier au yoga, voire faire de très belles rencontres.

L'UTA, c'est l'Université du Troisième Âge. L'AGÉAUTAG, c'est son association étudiante (l'Association générale des étudiants et étudiantes de l'antenne universitaire du troisième âge de Granby). Chapeautée par l'Université de Sherbrooke, qui compte 29 antennes du genre au Québec, l'UTA de Granby propose chaque année divers cours, ateliers (physiques et d'informatique) et conférences aux gens du coin.

Une programmation ouverte à tous. Pas besoin de diplômes pour profiter de ce qu'offre l'UTA, insiste sa dynamique présidente. « Il n'y a pas de programmes à l'UTA. Pas de crédits non plus, tranche Lucie Desjardins. Tu peux avoir un secondaire III et t'inscrire. Avoir fréquenté l'école de la vie, c'est souvent plus intéressant que ce qu'on apprend à l'université ! Le seul préalable, en fait, c'est d'avoir 50 ans ! »

L'histoire, la politique, l'économie, le chant, l'informatique, le yoga, l'architecture, le vin, le deuil et la création littéraire font partie de la généreuse liste de cours et d'ateliers offerts dans les locaux du Centre Laurio-Racine de Granby (405, rue York) de septembre à juin.

« C'est assez varié, car on s'adresse à des gens de différents milieux, souligne Mme Desjardins. Il y a de tout. »

La session d'automne se déroule de septembre à décembre. Celle d'hiver, de janvier à avril. Normalement, les cours durent entre quatre et huit semaines à raison de deux heures par semaine. Ils ne s'étirent pas sur trois longues heures comme à l'université, tient à préciser Mme Desjardins. « Les cours durent deux heures et ça inclut une pause 'sociale', dit-elle. Pas question que personne ne cogne des clous ! »

Socialiser et « rencontrer des gens qui partagent des intérêts communs » tout en apprenant, voilà, ajoute-t-elle, ce que les gens viennent chercher à l'UTA.

Autrefois fonctionnaire dans le domaine de la santé, Lucie Desjardins est de ceux qui aiment « que les choses fonctionnent ». Ainsi, elle a fait en sorte, une fois à la présidence, que les gens à faible revenu souhaitant s'inscrire à l'UTA puissent le faire gratuitement, selon les places disponibles. Un service rendu possible grâce à une collaboration avec Accès-Loisirs de la Ville de Granby. L'admissibilité est déterminée selon le revenu familial de la personne et les critères du programme. « J'aimerais aussi mettre en place un système de covoiturage pour les étudiants », souligne la présidente, qui a la tête remplie d'idées.

Au total, 400 personnes de 50 ans et plus s'inscrivent à l'UTA de Granby chaque session. De ceux-là, 90 % le font via Internet. Pour justement connaître la programmation complète de l'Université du Troisième Âge avec l'horaire des cours, ateliers et conférences offerts avec les coûts qui y sont rattachés, suffit de se rendre au www.usherbrooke.ca/uta/granby.

L'auteure Kim Thuy sera de passage dans sa... (Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

L'auteure Kim Thuy sera de passage dans sa ville d'adoption le mardi 29 août prochain pour y offrir une conférence sur son parcours littéraire au profit de l'UTA.

Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

L'UTA accueille Kim Thuy

C'est le 21 août prochain, en ligne, que les plus fébriles pourront s'inscrire aux activités de l'Université du Troisième Âge. Une séance d'information et d'inscriptions aura lieu le lendemain, le 22 août, en matinée. C'est toutefois le mardi 29 qu'aura officiellement lieu la rentrée. Pour l'occasion, l'UTA, par l'entremise de l'AGÉAUTAG, entend piquer la curiosité et se faire connaître davantage en proposant une conférence de Kim Thuy. L'auteure, entre autres de Ru et de Vi, dressera les grandes lignes de son parcours littéraire.

« On veut se faire connaître, car on remarque que parfois le mot 'université' peut en rebuter certains », explique Lucie Desjardins, présidente de l'UTA et de l'AGÉAUTAG. 

L'organisation relève de l'Université de Sherbrooke. « Cela nous permet d'avoir des outils pour mieux travailler, tout simplement », souligne-t-elle. 

Partir l'année avec une conférence spéciale permettra donc, espère Mme Desjardins, aux gens de mieux connaître l'UTA et ce qu'elle offre d'intéressant. 

« La conférence de Kim Thuy est aussi pour nous une façon de redonner à nos étudiants », dit-elle.

Et pourquoi Kim Thuy ?

L'auteure colle tout simplement parfaitement à la mission de l'UTA, considère Lucie Desjardins. « C'est quelqu'un de Granby et, en plus, elle est en lien avec la littérature, dit-elle. Les gens d'ici ont un attachement spécial à Kim Thuy. Ils sont émerveillés par la touche-à-tout. On sent qu'elle aime les gens. »

L'auteure, qui a été couturière, interprète, avocate, restauratrice et chroniqueuse culinaire, sera donc à Granby, plus précisément au Palace situé au 135, rue Principale, le mardi 29 août, à 19 h. Les billets (5 $ en admission générale) sont présentement en vente. Suffit de se rendre au Palace (ou joindre la billetterie) et chez Buropro Citation des Galeries de Granby. Une séance de dédicace suivra la conférence. Isabelle Gaboriault




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer