Pour s'amuser avec nos mots

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
France Arbour

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Vous m'avez fait savoir que mon questionnaire vous avait amusé. Je vous présente donc aujourd'hui une nouvelle liste.

Avez-vous adopté un mot chouchou que vous employez trop souvent ?

Quel est votre adverbe préféré ?

Un deuxième petit mot d'amour ?

Une expression qui vous touche ? 

Quel est l'écrivain qui vous a le plus ému ?

Un film qui vous a marqué ?

Un comédien ou comédienne qui vous a touché ?

Un coup de coeur pour une chanson ?

En voyage, écrivez-vous des cartes postales ?

Ma chanson préférée c'est :

Avez-vous déjà écrit un poème ?

Fréquentez-vous la nouvelle bibliothèque de Granby ?

Je me permets de vous donner mes choix. 

Le mot étranger est « ciao » emprunté à l'italien. Lors de mon séjour d'un mois à Florence, en 2004, j'entendais les gens se donner du « ciao » à l'arrivée, au départ, au téléphone, sur la rue. Je me suis mise à les imiter et encore aujourd'hui, il remplace souvent « bye ».

Mon adverbe préféré est « exceptionnellement ». Il est long, mais il dit bien ce qu'il veut dire.

Les Russes ont des mots d'amour extraordinaires : ma petite âme, mon petit oreiller, ma petite flamme, mais celui que je préfère est « mon coeur ».

L'expression qui me touche encore est « On ne peut contenter tout le monde et son père » extrait d'une fable de La Fontaine (XVIIe siècle).

L'écrivain qui m'a le plus émue est Anton Tchékhov. Son théâtre autant que ses contes.

Si je ne pouvais choisir qu'un film, ce serait Les Misérables, en noir et blanc, avec Lino Ventura.

Pour mon acteur, je prends Philippe Noiret dans Le vieux fusil et ma comédienne est Simone Signoret dans Casque d'or.

Le comédien qui m'a touchée est certainement Gilles Latulippe - lors de sa dernière prestation en août 2014. J'étais sur scène avec lui et je le savais très malade, mais à chacune de ses apparitions sur scène, il était impeccable. J'ai eu l'insigne honneur de lui donner la réplique dans la dernière scène de sa vie d'artiste.

Ma chanson est signée Jacques Brel Chanson des vieux amants dont le refrain est : « Oh mon amour, mon doux, mon tendre, mon merveilleux amour

De l'aube claire jusqu'à la fin du jour je t'aime encore tu sais, je t'aime. »

Oui, j'écris des cartes postales à près de 15 personnes et je fais collection de celles que je reçois.

J'aime la poésie et je me permets d'en écrire depuis l'âge de 14 ans.

Non, je ne suis pas une fidèle de la bibliothèque, car j'y trouve rarement ce que je cherche, mais j'ai ma carte et je me ferai un plaisir de la visiter bientôt.

Ah ! Le plaisir de choisir !




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer