Le yoga à l'UNESCO!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Tremblay

collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Depuis le 1er décembre 2016, le yoga est inscrit sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité à l'UNESCO.

Ce patrimoine culturel inclut les traditions ou les expressions vivantes transmises par nos ancêtres et léguées à nos descendants: les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, etc. 

Voici comment on y décrit le yoga: « La philosophie derrière la pratique ancienne du yoga a influencé de nombreux aspects de la société indienne, dans le domaine de la santé et de la médecine ou de l'éducation et des arts. Fondées sur l'harmonie du corps, de l'esprit et de l'âme pour améliorer le bien-être physique, spirituel et mental, les valeurs du yoga font partie de la philosophie de la communauté. Le yoga associe des postures, de la méditation, une respiration contrôlée, des récitations de paroles et d'autres techniques visant à épanouir l'individu, à atténuer les douleurs et permettre un état de libération. Il est pratiqué à tous les âges, sans discrimination de sexe, de classe ou de religion et s'est popularisé à travers le monde. Le yoga était traditionnellement transmis de maître à élève, les gourous étant les principaux gardiens des connaissances et du savoir-faire associés. De nos jours, des écoles, universités, centres communautaires et réseaux sociaux permettent aux passionnés d'étudier la pratique traditionnelle. D'anciens écrits et manuscrits sont utilisés dans l'enseignement et la pratique du yoga et de nombreux ouvrages modernes sont disponibles ».

À la fois exotique et mystérieux, peu de pays peuvent être comparés à l'Inde en terme de diversité. Surpeuplé et reculé, prospère et défavorisé, aux grandes étendues et aux imposantes montagnes, aux plages bordées de palmiers et aux fleuves sacrés, l'Inde est un pays bruyant, excentrique et pittoresque. Temples, rites sacrés, rituels, héros, démons, ascètes et chercheurs de vérité y abondent. 

Selon la mythologie indienne, l'Himalaya a été de tout temps la demeure des dieux. Et c'est ici, peut-être davantage que partout ailleurs, à l'ombre de ces montagnes qui s'étendent entre l'Inde et le Tibet, que se perpétue comme dans nulle autre région la grande diversité de la culture indienne. Le yoga, par son approche universelle, a réussi à se mondialiser. Même si certains types de yoga peuvent être très dynamiques, il n'est ni un sport ni une gymnastique, puisqu'il est considéré comme une méditation en mouvement. Une philosophie de vie. Cette discipline du corps passe par l'enseignement de la respiration, car le souffle est au coeur de sa pratique. Il est dénué d'esprit de compétition et ne cherche pas à atteindre un modèle de perfection. En allant à contre-courant de certaines valeurs de notre société, il est de plus en plus en demande, car il offre un antidote à la vitesse à laquelle nous vivons et à la perte de sens. Le corps respecté dans son intégrité, quel que soit son âge, est également un véritable apport du yoga pour notre culture occidentale, souvent prisonnière du culte de la jeunesse.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer