À la découverte de livres vivants

Un des six Livres Ouverts: Pierre Fontaine... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un des six Livres Ouverts: Pierre Fontaine

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) ans certaines sections de la bibliothèque Paul-O.-Trépanier de Granby, il est désormais possible, voire encouragé, de parler. Tellement, que même les bouquins sont appelés à le faire. Le mercredi 3 mai, six livres vivants ne demanderont qu'à être entendus.

Une des six Livres Ouverts: Andrée Brisson... (Catherine Trudeau) - image 1.0

Agrandir

Une des six Livres Ouverts: Andrée Brisson

Catherine Trudeau

Une des six Livres Ouverts: Nathalie Pouliot... (Catherine Trudeau) - image 1.1

Agrandir

Une des six Livres Ouverts: Nathalie Pouliot

Catherine Trudeau

Du 1er au 7 mai se tiendra la Semaine nationale de la santé mentale partout au Québec. Pour sensibiliser les gens à cette réalité, l'alternative en santé mentale l'Autre Versant de Granby, en collaboration avec la bibliothèque Paul-O.-Trépanier, organise l'événement À Livre Ouvert.

Le temps d'une soirée, six personnes qui vivent ou qui ont vécu avec un problème de santé mentale, partageront un chapitre de leur vie aux lecteurs curieux d'en savoir plus.

« Ce sera du un à un », souligne Annick Lussier, intervenante au centre de jour de l'organisme. 

Le but de l'exercice, note Pierre Fontaine, membre de l'Autre Versant, intervenant en loisirs au centre de jour et futur Livre Ouvert, est de changer la perception des gens envers la maladie mentale. « On est comme tout le monde, insiste-t-il. Moi, ça fait longtemps que je veux être un livre ouvert ! » Sa mission, en tenant ce rôle, est d'enrayer la stigmatisation dont plusieurs sont victimes, et donner espoir.

Souvent, regrette Andrée Brisson, qui a elle aussi accepté de raconter son parcours, les gens diagnostiqués en santé mentale sont « marqués au fer rouge ».

« C'est une cicatrice, dit-elle. Un problème de santé mentale n'est pas une déficience intellectuelle ou un trouble du comportement. »

L'activité À Livre Ouvert se veut donc une façon de démythifier la santé mentale auprès des gens, rappelle Jessica Alarie, intervenante au Suivi d'intensité variable à l'Autre Versant. 

À bras ouverts

Inspirée des Bibliothèques vivantes, une activité qui a déjà eu lieu à la bibliothèque et qui existe depuis près de 20 ans, À Livre Ouvert a tout de suite enchanté Marieve Massé, bibliothécaire. « Cela vise à faire connaître une réalité qui touche plusieurs personnes, dit-elle. Ça sert à faire connaître des gens, à faire avancer les mentalités et à briser les barrières. »

Et quoi de mieux que d'apprendre sur un sujet en jasant avec une personne qui l'a expérimenté, demande-t-elle.

Le mercredi 3 mai, de 18 h à 20 h, Pierre Fontaine, Andrée Brisson, Chantal Desmarchais, Nathalie Pouliot, Marc-André Grenon et Julie Préville, accompagnés pour l'occasion de Chantal Favreau à titre d'hôtesse et d'employés de l'Autre Versant (Joseph-Anne St-Hilaire, la directrice, et de deux intervenantes Annick Lussier et Jessica Alarie), seront prêts à se laisser « emprunter ».

Pendant la soirée, des dépliants sur les sept astuces pour avoir une bonne santé mentale seront distribués et les différentes ressources en santé mentale présentes à Granby seront mises en lumière.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer