La Petite Marguerite : des planches au papier

Sabrina Angers a écrit La Petite Marguerite lors... (photo Diane Poulin)

Agrandir

Sabrina Angers a écrit La Petite Marguerite lors d'un projet personnel en cinquième secondaire. Son histoire est désormais immortalisée dans un livre qui sera lancé le 18 mars prochain.

photo Diane Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Pendant que plusieurs auteurs rêvent de voir leurs écrits adaptés au théâtre ou au cinéma, Sabrina Angers elle, une jeune scénariste de Saint-Paul-d'Abbotsford, vit présentement le bonheur de voir sa première pièce publiée dans un livre. Un cadeau hors de l'ordinaire offert par ses parents pour ses 18 ans.

C'est dans le cadre de la réalisation de son projet personnel de cinquième secondaire au Programme d'éducation internationale que Sabrina, qui a étudié à l'école Mgr Euclide-Théberge de Marieville, a écrit la pièce La Petite Marguerite. L'histoire se déroule à l'époque de la Deuxième Guerre mondiale. Marguerite, une jeune fille atteinte du cancer, doit vivre éloignée de son père, parti servir pour la guerre. En écrivant cette pièce, Sabrina souhaitait partager le deuil qu'elle a vécu à la suite du décès de son grand-père maternel, emporté par le cancer il y a deux ans. Du coup, elle voulait également « montrer l'impuissance des proches vis-à-vis cette maladie tortionnaire », écrit-elle. 

De voir son récit publié la réjouit donc doublement. « C'est un rêve ! , lance-t-elle. C'est toute une chance. »

C'est sa mère, Diane Poulin, déjà familière avec le monde de l'édition, qui a oeuvré à rendre le projet de publication possible. Après, Sabrina a « travaillé très fort », pour modifier son script en vue de le coller davantage à l'époque de la Seconde Guerre mondiale. « J'ai tout transformé en joual, explique l'auteure, qui fait partie de la troupe de Théâtre du 3e décor, au cégep de Granby. J'ai lu du Michel Tremblay et j'ai trouvé ça vraiment nice ! Je trouve que ça fait plus historique, plus 'vieille époque'. J'aime son style. Je trouve ça beau. »

Lancement et dédicaces

Le lancement de La Petite Marguerite aura lieu le samedi 18 mars, à 18 h 45 au 35, rue Codaire, à Saint-Paul-d'Abbotsford. Les billets sont 2 $ et tous les profits amassés lors de cette soirée seront remis à la Société canadienne du cancer. La jeune auteure sera ensuite au magasin Buropro Citation le dimanche 9 avril, de 11 h à 14 h, pour y participer à une séance de dédicaces. Pour les lecteurs, La Petite Marguerite sera bien sûr disponible chez Buropro Citation, ainsi que sur le site de son éditeur, les Éditions pour tous. Un samedi par mois, Sabrina anime d'ailleurs l'heure du conte présentée au magasin qui se spécialise dans la papeterie, les livres, les jeux éducatifs, le matériel d'art, etc. Les prochaines auront lieu les 1er avril, 6 mai et 3 juin, dès 10 h 30.

Sabrina espère également pouvoir rejouer sa pièce bientôt. « Je disais souvent que Marguerite allait se faire connaître, mais quand j'aurais 30 ans, lance

t-elle. C'est clair que j'allais faire quelque chose avec elle. D'être publiée, je suis super contente ! C'est comme si je tenais mon petit bébé dans mes mains ! »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer