Le ghee: un joyau de l'Inde

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Tremblay

collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Depuis des siècles, en Afghanistan, en Iran, en Inde et au Maroc une technique est couramment utilisée pour permettre d'avoir toujours en sa possession une matière grasse propre à la consommation : la clarification du beurre. Un processus qui permet d'obtenir le ghee.

Le beurre peut rancir et s'oxyder à la chaleur, ce qui rend son utilisation toxique à la santé. 

Le ghee est donc une matière grasse issue du lait dont on a ôté l'eau, le lactose et les protéines en le chauffant assez longuement à basse température. En fait,le ghee est le résultat d'une émulsion, car ses composantes sont alors dissociées. Le liquide est ensuite filtré et seule la matière grasse pure est conservée. 

C'est le ghee, aussi nommé beurre clarifié.

La recette pour faire son ghee à la maison est très simple. Mettre 454 g de beurre non salé dans un poêlon à fond épais. Faire fondre à basse température et laisser bouillonner légèrement durant 20 à 30 minutes sans remuer. 

Le ghee est prêt quand le petit-lait qui s'est déposé au fond de la casserole a formé une croûte dorée et que la matière grasse, qui reste de cette séparation, est d'un beau jaune doré transparent. 

Par la suite, filtrer à l'aide d'un essuie-tout placé dans un tamis. Il ne restera qu'à transvider votre précieux liquide dans différents bocaux de verres. 

Le tout peut-être conservé dans un garde-manger à la température ambiante.

Le ghee est un élément fondamental de la culture indienne. Il est même

utilisé dans différentes cérémonies religieuses. Il est utilisé en médecine, car il a de réelles vertus digestives. 

Selon les praticiens, le ghee a des vertus propres à apaiser, réguler et équilibrer les trois Doshas : Vata, Pitta et Kapha. Elles sont les trois énergies majeures desquelles nous dépendons et dont la préservation de l'équilibre est essentielle pour nous maintenir en bonne santé. 

Le ghee est aussi le plus digeste de toutes les autres graisses et huiles. Il donne un léger goût de noisette très agréable aux plats. On peut en badigeonner nos rôties, nos légumes et s'en servir comme huile de cuisson. On dit qu'il a des qualités purifiantes, rajeunissantes et qu'il renforce le système immunitaire. 

Le ghee améliore la mémoire et favorise, à petites doses (2 c. à thé par jour) la digestion, Agni. Il est recommandé durant la grossesse et l'allaitement. Il contient les vitamines A, E, D, K, de la niacine et des minéraux ; sodium,

calcium, phosphore, magnésium et fer. 

Des études récentes ont démontré que notre intestin aimait être en contact avec l'acide butyrique. Or, le beurre en contient entre 3 et 4 %, mais le ghee encore plus. L'intestin est le site de la digestion et de l'assimilation des nutriments. Il veille à produire de nombreux neurotransmetteurs régulateurs de l'humeur et une forte immunité. Le ghee n'est pas juste bon au goût, il est bon pour nous et il vaut vraiment la peine de s'y intéresser !

Il est toujours possible d'acheter du ghee au magasin d'aliment naturel, mais le faire demeure un plaisir renouvelé et moins dispendieux !

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer