SOS Gastronomie: Une brochette de chefs nis pour la cause

Moreno Tomei, de La Table à Mo, Éric... (Janick Marois)

Agrandir

Moreno Tomei, de La Table à Mo, Éric Vachon, représentant de SOS Dépannage et Martin Gagnon, de l'Attelier Archibald.

Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Des chefs de la région s'allient pour une deuxième année afin d'amasser de l'argent pour SOS Dépannage. Une soirée haute en couleur se déroulera le mercredi 30 novembre dès 17h30, à l'érablière La Grillade.

« SOS Gastronomie, ça arrive juste à temps pour la période la plus chargée de l'année : le temps des Fêtes. L'argent amassé vient nous faciliter la tâche. Ce sont littéralement des sous qui tombent du ciel!», se réjouit Éric Vachon, représentant chez SOS Dépannage.En effet, l'organisme compte bonifier ces paniers de dépannage durant la période festive en ajoutant des jambons et des dindes. « Environ 350 jambons et plus de 160 dindes... ça représente plus de 5000 $ de viande. Ça explose dans le temps des Fêtes », souligne M. Vachon. L'an dernier, SOS Dépannage est venu en aide à 860 individus, lors de 335 interventions. 

C'est là que le duo formé par Moreno Tomei, de La Table à Mo, et de Martin Gagnon, de l'Attelier Archibald et du Social Bar & Cie, arrive à point avec l'événement SOS Gastronomie. L'année dernière, plus de 10 000 $ et de nombreuses denrées non périssables avaient été recueillis. « La première année qu'ils nous ont proposé ça, c'était un oui absolu. Imagine lorsqu'ils sont revenus nous voir pour récidiver. C'était certain qu'on embarquait ! », souligne Éric Vachon.

« Nous sommes très contents de pouvoir donner à une cause. Notre but, c'est de pouvoir aider au maximum et, surtout, des gens de la région », souligne Moreno Tomei.

De son côté, Martin Gagnon porte cette cause dans son coeur, puisque dans le passé, il a eu recours à l'aide alimentaire alors qu'il se trouvait en arrêt de travail et qu'il « avait de la misère à joindre les deux bouts ». 

« Ça m'a sauvé et aidé à m'en sortir, raconte-t-il. Lorsque j'ai reçu mon dernier panier, je leur ai dit que j'étais pour leur remettre multiplié par cinq, voire par dix si je pouvais. »

Et le voilà qu'il organise ce grand repas pour aider ceux qui l'ont dépanné. « On ne sait pas comment un simple panier de nourriture peut aider quelqu'un. Moi, ça m'a permis de surmonter mon épreuve », ajoute M. Gagnon. 

« On espère amasser 20 000 $ cette année, tranche Moreno Tomei. Il faudrait que 200 personnes viennent. Ça va être toute qu'une soirée ! On a tellement de plaisir avec les gens et entre les chefs. »

En plus du coût du billet (100 $), on demande aux invités d'amener deux denrées non périssables.

Ce soir-là, la nourriture s'annonce de très grande qualité, alors que sept grands chefs connus de la région s'occuperont chacun d'un service. Moreno Tomei de La table à Mo, Martin Gagnon de l'Attelier Archibald et du Social Bar & Cie, Mélanie Gagnon de l'Auberge Sainte-Catherine-de-Hatley, Luc Boissy du Golf Beaconsfield, François Côté de l'Impérial et Jo-Annie Coté du Marmiton, ainsi qu'un chef - qui demeure une surprise pour le moment- seront responsables de la nourriture. 

Pour faire l'achat de billets : www.sos-depannage.org/sos-gastronomie-achat-en-ligne.

Un moitié-moitié et des prix de présence seront tirés parmi les gens du public. La soirée s'annonce également fort agréable, alors qu'un groupe se chargera de l'ambiance. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer