Plein d'énergie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Morin

Collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Il n'y a pas d'âge pour commencer la course. Vous vous attendez peut-être à ce que je vous rapporte ici les confidences d'un vieux routier, mais ce mois-ci sera différent. Je vous présente Léo Ostiguy, un jeune homme de 11 ans, déjà un « vétéran » en course à pied, car ce sport, il le pratique depuis trois ans.

Léo fait partie de la génération du Grand défi Pierre Lavoie. En mai 2014, il souhaitait cumuler le plus de « cubes d'énergie » possible pour son école (1 cube = 15 minutes d'exercice). « Un samedi après-midi, j'ai commencé en courant plus de deux heures autour de la maison, raconte Léo. J'avais demandé à ma mère de compter le nombre de tours que je faisais ! »

Une première course réalisée... dans ses bottes de pluie !

Judith, sa mère, confirme que son fils a terminé son exploit avec quelques douloureuses ampoules. 

Grâce à cette volonté et cette motivation peu communes, Léo a reçu une paire d'espadrilles et une montre chrono en cadeau. Son père , Jean-François, voulait ainsi l'inciter à persévérer. 

Ç'a été le déclic ! L'effet recherché a été immédiat.

Léo s'entraîne maintenant deux fois par semaine avec un groupe d'adultes supervisé par une éducatrice physique, Caroline Bouchard. Ce qui est suffisant pour son jeune âge. Cela ne l'empêche donc pas de participer à de plus longues courses, comme le 10 km du Lac-Brome, par exemple. Selon son père, Léo n'a jamais l'air essoufflé. Au Lac-Brome, en juin dernier, le jeune homme a fini quatrième dans la catégorie des 19 ans et moins en courant 10 km en 45 minutes.

À voir ses yeux pétillants et son sourire timide, il est clair qu'il prend plaisir à courir. C'est lui aujourd'hui qui pousse dans le dos de son père pour qu'il l'accompagne dans ses pratiques et dans d'autres courses. 

Au Demi-marathon de Granby, où il a fait 5 km, Léo a rendu un chrono de 21 minutes et 57 secondes. 

Le jeune homme souhaitait d'ailleurs y aller d'un petit conseil en terminant. « Il faut toujours bien s'échauffer et jogger un peu avant de s'élancer dans une course ! »

Voilà Léo, c'est fait !

Prenez note qu'il s'agit ici la dernière chronique Au pas de course. 

Merci à Michel Morin pour sa collaboration. 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer