Vers une autre année de bontés

Marc Duquette et Hélène Giroux se sont donné... (Photo Alain Dion)

Agrandir

Marc Duquette et Hélène Giroux se sont donné comme mission de faire une différence dans la vie des gens. Pour ce faire, ils les invitent à se faire du bien lors des conférences mensuelles des Bontés Divines.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Chaque premier dimanche du mois, une énergie spéciale se dégage du Centre Laurio-Racine de Granby. De septembre à juin, en touchant à des thèmes aussi variés que l'interprétation des rêves, le suicide, les constellations familiales, la biodanza ou l'initiation au didgeridoo, les conférences présentées par les Bontés Divines dynamisent les gens qui y assistent.

l'année 2016-2017 ne sera pas en reste. L'organisation entame sa quatrième année de façon fort chaleureuse en accueillant Amélie Grenier, spécialiste des câlins.

Elle-même très câlineuse, l'instigatrice des Bontés Divines à Granby, Hélène Giroux, est heureuse de lancer sa quatrième année de conférences avec la venue de la comédienne qui souhaite redonner ses lettres de noblesse au câlin. «Accueillir quelqu'un avec un câlin, c'est lui dire qu'il est reconnu. Qu'il est important. Moi, je fais beaucoup de câlins!»

Inspirée par l'initiative de l'auteure et conférencière Christine Michaud d'offrir des rencontres mensuelles inspirantes veillant à voir le beau, apprécier le bon et faire le bien, Hélène Giroux a importé le principe à Granby. Dans cette joyeuse aventure, elle est entourée de toute une équipe au grand coeur, de son conjoint Marc Duquette, de Léon-Maurice Lavoie et de François Brosseau.

«On pensait faire un an! , lance Hélène, fière de voir l'organisation durer dans le temps. Les gens ont besoin de se rassembler, de se ressourcer. Nous, on les invite à connecter avec leur essence profonde.»

Ceci dit, les Bontés Divines n'a aucune connotation religieuse. Les conférences visent la croissance personnelle et spirituelle par la rencontre de gens positifs et inspirants.

«Les gens qui viennent aux conférences nous disent souvent qu'ils sont remplis d'énergie jusqu'au prochain mois!», souligne Hélène, en ajoutant que les rencontres peuvent prendre la forme de conférences, de témoignages ou d'ateliers.

Donner au suivant

Histoire d'être conséquent avec la partie de sa devise qui vise à faire le bien, chaque mois, les Bontés Divines verse les profits de la rencontre, (10$) par personne, à un organisme de la région.

En trois ans, Hélène et son équipe ont soutenu 25 organismes d'ici à la hauteur de 15 000$. Au total, depuis ses débuts, les Bontés Divines a reçu près de 50 conférenciers venus d'univers différents.

Tous les mois, le Partage Notre-Dame reçoit les recettes de la vente de café et de petites collations lors de la conférence. «À la fin de l'année, pour eux, ça paraît», se réjouit Hélène.

Une approche qui permet de faire connaître les organismes de la région et leur mission. Le dimanche 4 septembre, les profits des Bontés Divines seront remis à David Deslandes, victime de la chute de l'arbre au parc Miner le soir du 15 juillet dernier. L'homme de 41 ans, père monoparental de deux enfants, est quadriplégique depuis le tragique accident.

En plus de la comédienne Amélie Grenier, ce matin-là André Fortier, ostéopathe, parlera du coeur, autant dans sa dimension physique que spirituelle.

«J'invite les gens à se laisser surprendre, insiste Hélène Giroux. Acceptez de sortir de votre zone de confort. Pour nous, c'est une autre belle année qui s'annonce!»

Les rencontres des Bontés Divines, ouvertes à tous, ont lieu tous les premiers dimanches du mois de 10h à midi, au405, rue York, à Granby. Pour des informations supplémentaires, consultez la page Facebook des Bontés Divines de Granby.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer