Mieux dormir (partie 2)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Tremblay

collaboration spéciale

La Voix de l'Est

(Granby) Pour améliorer la qualité de notre sommeil, il est souhaitable de mieux comprendre la nature de l'esprit et du corps, le lien qui les unit et les cycles de la nature auxquels sont si intimement liées nos habitudes de sommeil.

Si la journée a été longue, stressante ou sans répit, plus la nuit sera affectée par cette surcharge. Nous devons donc considérer le sommeil comme un tout. Ce que nous vivons le jour, influence directement la façon dont nous allons dormir.

Un bébé peut dormir jusqu'à 16 heures par jour, les enfants jusqu'à 10 heures, alors que les personnes âgées peuvent se contenter de 5 ou 6 heures de sommeil quotidiennement.

À partir de 50 ans, la physiologie change peu à peu et c'est la période de notre vie qui est régie par vata. Vata gère le mouvement en général et le système nerveux. On peut donc dire qu'une bonne partie de l'insomnie est causée par un excès de vata et que l'insomnie elle-même augmente vata. C'est donc un cercle vicieux. L'anxiété et l'agitation sont des signes d'un déséquilibre vata, se réveiller entre 2h et 4h du matin aussi. La cause peut être un excès d'exercice, un manque de repos le jour, un long déplacement en voiture, un régime alimentaire trop léger, de même que le fait d'aller se coucher trop tard.

« Dinacharya » ou routine quotidienne est l'un des moyens les plus efficaces pour conserver ou restaurer l'équilibre de vata.

L'ayurveda nous invite à s'observer afin de mieux nous connaître.

Très souvent, nous commençons à nous sentir fatigués aux alentours de 21h, mais rarement nous écoutons ce signal. Nous sommes occupés à faire quelque chose ou à regarder la télévision. Fermer les écrans autour de 20h30 serait l'idéal. Prendre une marche légère en soirée prédisposera au sommeil. Une tisane apaisante ou un lait chaud calmera vata.

Pour passer une bonne nuit, il est important d'avoir digéré complètement notre repas, mais aussi toutes les expériences mentales et émotionnelles de la journée. Le sommeil profond est essentiel pour régénérer le corps et l'esprit.

Pour cette raison, il est préférable de prendre son repas tôt (avant 19h) pour bien digérer avant d'aller au lit.  Mangez des aliments apaisants au repas du soir. La plupart devraient être chauds, cuits et substantiels. Évitez les aliments légers et froids.

Avoir un horaire régulier, méditer ou faire quelques étirements doux aidera la physiologie à libérer le surplus de fatigue de la journée.

Prendre quelques minutes pour respirer et calmer l'esprit avant d'aller au lit est aussi une habitude à prendre pour favoriser un bon sommeil. La respiration alternée, par exemple, est excellente.

Avant de vous coucher, massez vos pieds pendant quelques minutes avec de l'huile de sésame.

Pour approfondir vos connaissances sur les cycles du sommeil en lien avec l'ayurveda, je vous recommande  le livre Dormir enfin sereinement, duDr Deepak Chopra, aux éditions Presses du Châtelet.

« Un bon sommeil apporte bonheur, nourrit le corps, procure force et vitalité, donne la connaissance et la vie.»

- Charaka Samhita (texte fondateur de l'ayurveda)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer