Une famille pas comme les autres

La famille Desmarais. Les quatre soeurs sont résidentes... (Photo Alain Dion)

Agrandir

La famille Desmarais. Les quatre soeurs sont résidentes à La Croisée de l'Est. À l'arrière: Arthur, Lise, Yolande et Jules. À l'avant: Simone et Estelle.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Deux frères et quatre soeurs sont réunis autour d'une table. Ils blaguent, se taquinent et rient aux éclats en se rappelant d'agréables souvenirs. Ils s'amusent comme des enfants, signe que le bonheur n'a pas d'âge.

Elles s'appellent Simone, Estelle, Yolande et Lise. En 2016, les quatre soeurs Desmarais célébreront respectivement leurs 95e, 86e,83e et 79e anniversaires. La famille de neuf enfants, dont six sont toujours vivants, se complète avec Arthur et Jules, qui auront cette année 92 ans et 76 ans.

«Il paraît bien le monsieur, et il ''poigne'' encore!» blague ce dernier à propos de son aîné, qui vient à nouveau de trouver l'amour.

Parcours particulier

En apparence, le clan Desmarais a l'air d'une famille comme les autres; mais il y a ce petit quelque chose qui la rend particulière.

Quatre d'entre eux sont nés aux États-Unis, quand leurs parents s'y sont établis pour gagner leur vie dans des manufactures de coton, dans les années 1920. Ils sont venus se poser dans la région une dizaine d'années plus tard pour agrandir la famille.

Élevés dans le secteur Adamsville, à Bromont, où leur père a été barbier, bedeau et restaurateur, tous les enfants sont demeurés par ici depuis. Arthur s'est établi à Farnham, en 1948, où il y a fondé sa famille; Jules demeure pour sa part à Granby.

Les soeurs Desmarais sont pour leur part de proches voisines. Estelle habite La Croisée de l'Est depuis 2010. Simone l'a rejointe l'année suivante. L'an dernier, Yolande s'est elle aussi installée à la résidence. Lise est la dernière arrivée, il y a cinq mois.

«Ça lui a pris un peu de temps pour se décider!» blague Jules.

«Ma belle-soeur vient d'arriver elle aussi. On est à veille d'acheter le bloc!» lance pour sa part Estelle, qui a servi de guide à ses soeurs à leur arrivée.

Chorale, danse, aquaforme, jeux de cartes, jardinage: les soeurs Desmarais, qui habitent toutes sur le même étage et dînent à la même table tous les midis, n'ont pas le temps de s'ennuyer.

Signe qu'elles sont proches depuis très longtemps, Lise et Yolande se sont même mariées le même jour. Comble du hasard, leurs fils premiers-nés partagent la même date de naissance!

Santé et longévité

Aucun problème de santé majeur, pas de canne, rien. Encore aujourd'hui, tous sont en forme.

«On a de la chance d'avoir de bons gênes: notre famille a vécu longtemps et en santé, souligne Estelle. La santé, c'est le plus beau cadeau de la vie.»

Pour cette famille, le secret d'une longue et heureuse vie se résume à quatre conseils qu'elle a accepté de partager avec Le Plus. «Rester positif», «ne pas s'apitoyer sur son sort», «vivre l'instant présent» et «ne pas se casser la noix pour le lendemain».

Bien qu'ils ne soient pas souvent tous réunis, les Desmarais profitent de chaque instant qu'ils passent ensemble. «On s'adonne, remarque Estelle. Il y a bien des familles qui ne s'accordent pas. On s'est toujours voisinés, on jouait aux cartes, on se rassemblait.»

Une chose est sûre, l'humour est un fort trait de famille chez les Desmarais, qui encore aujourd'hui se taquinent affectueusement les uns les autres.

«Du fun, on en a eu beaucoup dans notre vie, se réjouit Estelle. Rire aux larmes, on l'a fait souvent. Je nous considère comme des bons vivants. (...) On a eu du plaisir, mon doux qu'on a eu du plaisir!»

«On en a encore!» la corrige Yolande, le regard complice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer