Campagne de financement de la DHGR: l'organisme monte la barre d'un cran

La DHGR vient de lancer sa troisième campagne... (Photo Julie Catudal)

Agrandir

La DHGR vient de lancer sa troisième campagne de financement. On voit ici Martine Bédard et Josiane Carrier, respectivement coordonnatrice et présidente de l'organisme.

Photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Granby) La Dynamique des handicapés de Granby et région (DHGR) a récemment lancé sa troisième campagne de financement sous le thème «Par la force de nos différences». La collecte de fonds prendra fin en mai.

L'an dernier, la DHGR avait amassé près de 1300$ lors de sa seconde collecte de fonds. Pour 2016, les dirigeants de l'organisme sans but lucratif ont décidé de monter la barre d'un cran en fixant l'objectif à 2000$.

Trois articles promotionnels sont offerts: deux stylos, un régulier (3$) et un spécialement conçu pour servir de stylet pour écran tactile (4$). Un sac fourre-tout (8$) pouvant être porté en bandoulière arborant le logo de la DHGR complète le trio.

Les représentants de l'OSBL seront présents aux deux succursales Provigo de Granby, situées boulevard Leclerc Ouest et rue St-Jude Nord, respectivement les 28 et 29 avril et les 20 et 21 mai. L'argent amassé servira principalement à organiser des cafés-rencontres, des conférences puis des activités de sensibilisation. Pour de plus amples renseignements concernant les points de vente, il faut consulter le site Internet de l'organisme au dynamiquehandicape.ca

Sensibilisation

Malgré tout le travail de sensibilisation fait au cours des dernières années par la DHGR, les préjugés envers les personnes handicapées sont toujours bien présents, indique la coordonnatrice de l'organisme, Martine Bédard. Idem au sujet de l'accès adapté. «Depuis quelques années, on voit une certaine ouverture, dit-elle. Notre message est entendu. Mais, malheureusement, en 2016, on constate qu'il y a du chemin à faire, surtout chez les commerçants.»

D'ailleurs, la DHGR remettra en juin, dans le cadre de la Semaine des personnes handicapées, le prochain prix Orange. Celui-ci sera décerné à l'entreprise se démarquant par la qualité de l'accessibilité à cette clientèle. En 2015, l'Institut de beauté EstheArt avait mérité cette distinction. Le commerce a notamment aménagé une station pour les gens à mobilité réduite.

Quant aux services offerts dans la région aux handicapés,MmeBédard souligne «qu'il y a place à amélioration».

«On est là pour défendre les droits des personnes handicapées. C'est notre cheval de bataille. Si on prend le transport adapté, ici ça régresse. La clientèle augmente, mais il n'y a pas assez d'effectifs pour répondre à la demande, explique-t-elle. C'est un gros problème.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer