Les ateliers Second Souffle: il y a une vie après la carrière

Nancy Giroux et Natalia Théoret invitent les personnes... (photo fournie par Natalia Théoret)

Agrandir

Nancy Giroux et Natalia Théoret invitent les personnes à l'aube de la retraite et ceux qui y ont déjà un pied à participer aux ateliers Second Souffle.

photo fournie par Natalia Théoret

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Préparées financièrement pour vivre une retraite heureuse, plusieurs personnes franchissent malgré tout cette étape avec le sentiment d'être profondément démunies. Un vertige qui tire souvent son origine d'un manque de temps pour l'introspection, la réflexion et la planification au niveau humain avant le jour J. Pour accompagner ces gens qui craignent le vide, les coachs Natalia Théoret et Nancy Giroux proposent les ateliers Second Souffle. Et si la retraite devenait un moment pour vivre autre chose?

Natalia Théoret et Nancy Giroux sont catégoriques: elles n'aiment pas le mot retraite. Trop négatif, disent-elles. «Il signifie 'se retirer de la vie active'», regrette la première, qui se définit comme une factrice du bonheur.

Au contraire, les retraités et préretraités d'aujourd'hui sont en santé, actifs et allumés. Se retirer complètement de la vie active ne figure pas à leur horaire. Toutefois, ils ignorent parfois comment et à quoi investir tout ce temps qui s'offre maintenant à eux. «Souvent, les gens ne prennent pas le temps de se poser, relate sa collègue, coach d'affaires et inspiratrice de nouveaux élans. Certains veulent prévoir la relève ou ralentir, mais ont besoin d'être accompagnés pour y arriver.»

D'où les ateliers Second Souffle où les participants se donnent le temps de penser comment donner une deuxième envolée à leur vie.

Sur deux jours, dans une ambiance qui invite à la réflexion, les gens sont invités à faire le bilan de leur carrière. À faire du ménage en pensant à l'avenir. «On regarde ce qu'on laisse de côté, explique Mme Giroux. On réfléchit à quoi on veut utiliser ce second souffle. Bien sûr, tout ça implique des deuils. Mais c'est comme ça qu'on arrive à rêver la retraite. C'est le moment d'accomplir des rêves. Par les ateliers, on permet de faire sortir du tangible, du concret. Pour certains, on parle d'une perte d'identité profonde.»

«Les gens qui ont toujours travaillé selon le même horaire toute leur vie et qui se retrouvent devant 40 heures de liberté par semaine sont parfois désemparés, illustre Natalia Théoret. Nous sommes là pour leur donner la main.»

Quel est le secret de toutes ces personnes retraitées qui vieillissent bien? C'est la question que les deux femmes se sont posée. Cette interrogation a donné l'élan aux ateliers Second Souffle. «Ces personnes sont belles, rayonnantes, actives et en santé, fait remarquer Nathalia. On s'est demandé pourquoi. Elles ont tout simplement l'élan du coeur, l'élan de la vie. Une belle curiosité.»

Par un langage imagé et en mettant tous les sens à contribution, les deux coachs piquent cette curiosité pour mener chaque retraité et préretraité à une réflexion. Chaque atelier réunit entre 15 et 20 personnes. «C'est spectaculaire ce qu'on peut vivre dans ces groupes! , insiste Nancy. Chacun apporte sa couleur, car nous accueillons des gens de tous les horizons.»

Mme Giroux suggère d'ailleurs aux participants de s'inscrire en couple. Surtout si l'heure de la retraite a sonné pour les deux. «Sinon, ça peut créer un décalage», dit-elle.

«Une dame nous a déjà dit que les ateliers lui avaient permis de goûter à ce qu'allait être sa retraite», se réjouit Natalia, qui affirme travailler, entre autres, en invitant les gens à faire de la visualisation.

«C'est très expérientiel!», ajoute-t-elle.

«Pour plusieurs retraités, au début, c'est la lune de miel, mais après un an, ils mangent les murs!», illustre la coach de vie.

S'offrir un cadeau, voilà ce qu'ils peuvent faire en s'inscrivant à Second Souffle.

La prochaine rencontre dans la région se tiendra les jeudi et vendredi 26 et27 mai au Vignoble l'Orpailleur de Dunham. Pour réserver:www.secondsouffle.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer