Semaine de la francophonie: l'Association Québec-France fort active

Dans le cadre de la Semaine de la... (photo Janick Marois)

Agrandir

Dans le cadre de la Semaine de la Francophonie, Francis Komedza, d'origine togolaise, parlera du français dans tous ses états avec le Granbyen Émile Roberge le dimanche 13 mars. Ce qui donnera le coup d'envoi à une semaine entière d'activités liées à la langue française.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Concentrée sur les défis communs que vivent les Québécois et les Français, l'Association Québec-France fait fi des frontières quand vient le temps de parler de ce qui unit ces deux entités: la langue française. Comme 275 000 000 de personnes parlent français partout dans le monde, elle participe chaque année à la Semaine de la Francophonie en organisant diverses activités ludiques. Du13 au 20 mars, à l'échelle de la Haute-Yamaska, tous sont invités à célébrer cette langue parlée sur les cinq continents.

«Les subtilités de la langue française sont magnifiques, insiste Luc Perron, membre du comité de la Semaine de la Francophonie à l'Association Québec-France de la Haute-Yamaska (AQFHY). C'est une langue qui chante, qui est belle, riche et plaisante. Nous voulons célébrer l'amour que nous avons pour elle.»

La Semaine s'ouvrira dans le foyer du Palace le dimanche 13 mars. De 9h30 à 11h, Émile Roberge, de Granby, et Francis Komedza, Togolais d'origine et Granbyen d'adoption, amorceront un dialogue sous le thème Le français dans tous ses états. «Cela fait naître en moi une grande fierté de faire partie de cette grande famille francophone, a insisté M. Komedza. C'est un honneur de vivre cette expérience, car le français voyage et partout, nous y mettons notre touche.»

Par exemple, dans son français togolais, au lieu de dire à un voisin envahissant «qu'il se fourre le nez partout», il dirait d'arrêter «de girafer».

«Ça donne une belle langue française élargie!», a-t-il soutenu.

Après la partie de scrabble en duplicate organisée le jeudi17 mars au Centre culturelFrance-Arbour à 19h15, le souper de la Francophonie se tiendra au restaurant Chez Plumet le samedi19 mars. Ce soir-là, Claire Massicotte, retraitée de l'enseignement, incarnera le clown-clochard spécialiste dans l'art de prendre les mots pour d'autres: Sol. «Il n'y aura pas de conflit de canard, mais des entrefilets de porc pour ceux qui aiment manger cochon. On verrat! , a lancé le Sol granbyen pour donner un avant-goût de la soirée. Il n'en goûte que 34$ et vous pouvez payer en argent mécontent ou par carte incrédule.»

Pour réserver, il faut communiquer avec Germain Touchette avant le mardi 15 mars, au 450-375-4467.

Tout le mois de mars, des textes de l'auteur français Albert Camus et de l'auteur québécois Alfred Desrochers seront exposés à la bibliothèque Paul-O.-Trépanier.

Tourismots: d'une pierre deux coups

Événement important lancé par l'Association Québec-France pour inviter les gens à découvrir une région précise tout en testant leurs connaissances sur la langue française, l'activité Tourismots revient en force encore cette année. Alors que la Journée internationale de la Francophonie battra son plein le dimanche 20 mars, jeunes et moins jeunes sont invités à se présenter au cégep de Granby Haute-Yamaska dans le but de se mesurer à une dictée trouée ludique ainsi qu'à divers jeux linguistiques.

Le rendez-vous est fixé de 11h à 13h30 au café étudiant du cégep.

Grâce à la magie du web, Bernard Sévigny, maire de la Ville de Sherbrooke, fera la lecture de la dictée aux participants. Une belle façon de redécouvrir Sherbrooke et d'autres municipalités des Cantons-de-l'Est, a souligné le premier magistrat.

Cette activité est gratuite. De nombreux prix de présence attendent les participants. «L'an passé, nous avons connu un immense succès avec 82 participants, a fait remarquer Luc Perron. Ce sera encore plus grand l'an prochain!»

Pour participer, il faut s'inscrire sur le site de Québec-France (www.quebecfrance.qc.ca/tourismots-inscriptions ou encore sur le site du cégep de Granby en allant sur «inscriptions en ligne» (suivre: langue, rédaction française, tourismots).

- Isabelle Gaboriault

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer