Les Fours du Roy: présents depuis 35 ans

Christiane Pépin et Marcel Hervieux, propriétaires des Fours... (Photo Alain Dion)

Agrandir

Christiane Pépin et Marcel Hervieux, propriétaires des Fours du Roy, ont fait l'acquisition de l'inventaire de Vert l'Avenir, ajoutant savons pour le corps et la lessive, des produits ménagers, etc. à tous les produits en vrac qu'ilsoffrent déjà.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Acheter en vrac est dans l'air du temps. Reste que cette bonne habitude est loin d'être nouvelle. Quand Christiane Pépin et Marcel Hervieux ont ouvert les Fours du Roy en 1981 rue St-Antoine Nord, ils encourageaient déjà ce mode de consommation économique et écologique. Aujourd'hui, 35 ans plus tard, le couple, qui fait partie des pionniers de la bouffe bio à Granby, pousse toujours en ce sens. Et encore plus depuis qu'il a accepté de poursuivre la mission de la boutique Vert l'Avenir.

«Vert l'Avenir a décidé de vendre et elle nous a proposé d'acheter, raconte Christiane Pépin, naturopathe. On a décidé de prendre le relais. Ainsi, on reste encore fidèles à nos valeurs par rapport à la santé.»

Aux graines, épices, thés, fines herbes et plantes médicinales en vrac sont donc venus s'ajouter les produits ménagers, les savons à lessive et pour le corps et les produits dégraissants, entre autres.

«Au début, on vendait le tofu en vrac!», se souvient Christiane, qui a suivi son conjoint Marcel quand il a voulu ouvrir une boulangerie à Granby dans les années 1980.

«On est le plus vieux magasin d'alimentation bio à Granby, poursuit-elle. On a commencé petitement. À la boulangerie on a ajouté peu à peu des produits naturels. Et on a toujours grossi.»

Une expansion qui n'a jamais cessé, et ce, malgré l'incendie qui est venu «ralentir les affaires» en 2009, ne cache pas Marcel, qui gère le bistro qui porte son nom, rattaché aux Fours du Roy. «Et on est là pour rester!», insiste le cuisinier qui fait tout «maison», du petit pain aux desserts.

Le secret pour durer, malgré la compétition qui se fait féroce? L'authenticité, croit l'homme d'affaires. Et le fait d'offrir une panoplie de produits sains et bons pour l'environnement. D'ailleurs, au fil des années, les Fours du Roy ont toujours su agrandir par en dedans. «Il y a toujours moyen de faire de la place!», lance Marcel en riant.

Un tour de force que lui et sa femme ont une fois de plus réussi il y a quelques mois en ajoutant les produits de Vert l'Avenir à leur inventaire déjà généreux. «On est contents de pouvoir encore offrir ce que les gens trouvaient là-bas», reconnaît Christiane, signifiant aux gens qui souhaitent prendre le virage vert que son magasin reste «la place pour le faire.»

Le regard toujours tourné vers l'avenir, celle-ci souligne d'ailleurs que d'autres développements sont à prévoir aux Fours du Roy, sans toutefois vouloir en dire davantage.

«On va développer encore plus...», se contente-t-elle de mentionner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer