Mantra et kirtan

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Tremblay

collaboration spéciale

La Voix de l'Est

Le mantra est une répétition de mots ou de phrases chantés ou récités qui apporte avec elle une énergie transformatrice pouvant être traduite par « qui guide et protège l'esprit » ou « qui guide la conscience loin des excès du mental ».

Par l'aspect sacré du chant et des sons, les cellules vibrent et augmentent la circulation de l'énergie dans le système énergétique. Le chant calme le mental et incite à la méditation.

Les mantras font partie du yoga de la dévotion ou bhakti yoga. La pratique traditionnelle est spirituelle. En Asie, par exemple, le mantra que l'on choisit ou qui nous est assigné par un maître sera récité par le pratiquant, 108 fois, deux fois par jour, pendant 40 jours.

Cette pratique s'appelle Japa Mala.

On «égrène» les billes du Mala, une sorte de chapelet bouddhique, chaque récitation du mantra. On peut faire Japa Mala avec des chants qui datent de quelques milliers d'années. Il en existe pour l'abondance, la fertilité, pour lever les obstacles, mais aussi pour la santé, l'immortalité, la prospérité et la paix. Bref, les intentions sont infinies et les effets transformateurs multiples.

La bhakti yoga est un aspect important du yoga, mais est peu pratiqué comme tel en Occident.

Au-delà de la pratique spirituelle pure, on peut écouter des mantras dans sa voiture, à la maison ou au travail. Le mantra a la puissance de changer l'énergie à l'intérieur de soi, améliorant du coup notre état spontanément. Les enfants adorent ces chants. Quoique la plupart des mantras soient en langue sanskrite ou hindi, ceci ne constitue pas un empêchement. Pratiqué par de nombreux adeptes en Asie, le mantra commence à être un peu plus connu ici, amenant les gens à se regrouper pour chanter et vibrer aux sons de la musique, dans les centres de yoga, les gymnases, les salles de danse, les universités, les cathédrales ou en pleine nature.

L'événement regroupant les pratiquants ou non du yoga venus chanter ensemble, se nomme kirtan. On peut traduire kirtan par «chanter et honorer le nom des dieux». Krishna Das, une «rock star» de kirtan, dit que «c'est un état d'être ancien et profond. C'est un espace, une présence, un sentiment. Ces noms sont cet endroit à l'intérieur de nous qui sommes amour pur, conscience pure et joie pure.»

Aujourd'hui, le mantra est accessible grâce à des artistes qui ont su adapter une sonorité mariant la tradition au modernisme. On pense à Krisha Das, Deva Premal, Mirabai Ceiba, David Lurey, Snatam Kaur et plus près de nous ici au Québec, Karen St-Laurent, artiste du kirtan en pleine émergence.

Cela vous intéresse?

Des kirtans sont organisés occasionnellement chez Yoga Salamandre, à Lac-Brome, et chez Kirtan Bromont, à Bromont. Consultez leurs sites. 

Je vous souhaite de belles découvertes avec les mantras!

«La musique a un pouvoir rassembleur et sa vibration nous ramène à l'essentiel.»

Karen St-Laurent

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer